Mediaterre
   

Secteur agro-pastoral au Cameroun : appui aux jeunes entrepreneurs



  • Le Ministre de l’Agriculture et du Développement rural a présidé à Yaoundé, les travaux de la cinquième session ordinaire du comité de pilotage du Programme de promotion de l’entreprenariat agropastoral des jeunes, PEA-jeunes. Au cours de ces travaux, les participants ont évalué l’exécution du Plan de travail et budget annuel 2018 et approuvé celui de 2019. Le PEA- jeunes prévoit incuber en 2019 1000 entreprises des jeunes porteurs de projet agricoles. Au-delà des zones d’intervention établies à ce jour, entre autres, les régions du Centre, du Sud, du Littoral et celle du Nord-Ouest. Par ailleurs, le projet compte élargir l’assiette des bénéficiaires vers d’autres horizons. C’est ainsi que le président dudit comité, le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, a engagé les acteurs à soutenir dans le cadre du plan de travail  les couches des jeunes sensibles. Il s’agit notamment de faciliter la réintégration et la réinsertion des jeunes, membres des groupes armés dans l’Extrême-Nord, le Sud-Ouest et le Nord-Ouest d’une part et les jeunes de retour des migrations clandestines d’autre part. Selon le tableau de bord des activités à mener, l’objectif du PEA- jeunes pour les six années de mise en œuvre, c’est 540 entreprises créées par les jeunes. Pour 2019 c’est 1000 entreprises jeunes à incuber et 1500 pour 2020 afin de passer sur l’échelle de 540 entreprises jeunes dans le domaine agro-pastoral créées par les jeunes et accompagnées par le PEA-jeunes d’ici 2021. Ce qui a motivé le représentant du Fonds international de développement agricole (FIDA) pour les régions Afrique de l’ouest et Centrale, Dr. Patrick Emmanuel Habamenshi à réitérer son engagement à œuvrer aux côtés du Cameroun dans le cadre du projet en tant que partenaire technique et financier. 

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0