Mediaterre
   

Sahel : un " plan d'investissement climatique " de 400 milliards de dollars



  • Les chefs d'Etat et de gouvernement de 17 pays du Sahel tiendront un sommet lundi 25 février 2019 à Niamey pour valider un « plan d'investissement climatique » de 400 milliards de dollars sur 12 ans, a annoncé jeudi 21 février le gouvernement nigérien.  

    Ce plan élaboré pour « la période 2018-2030 »,  concerne « 17 Etats de la bande sahélienne, allant de l’océan Atlantique à la Corne de l’Afrique » : le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, le Cap Vert, la Côte d’Ivoire, la Gambie, la Guinée Conakry, Djibouti, l’Éthiopie, l’Érythrée, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Nigeria, le Sénégal, le Soudan et le Tchad.

    « Très ambitieux », il est « la traduction des engagements de nos Etats à travers l’Accord de Paris sur le réchauffement climatique« , a déclaré le ministre nigérien de l’Environnement, Almoustapha Garba, lors d’une conférence de presse.

    Son coût est estimé à « un peu moins de 400 milliards de dollars » (plus de 350 milliards d’euros).

    « Un programme prioritaire » est axé sur six projets visant diverses actions sur le terrain pour « limiter » les émissions des gaz à effet de serre et pour permettre aux populations « de s’adapter aux changements climatiques », a-t-il expliqué.

    Lire la suite sur Jeune AfriqueLe Monde

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0