Mediaterre
   

Le Danemark se dirige vers la fin des voitures diesel et essence à l'horizon 2030



  • Le Danemark souhaiterait en finir avec la vente de nouvelles voitures à moteur thermique. Cette annonce date du début du 2 Octobre dernier et émane du premier ministre, Lars Lokke Rasmussen, qui entend engager le royaume du Danemark sur la voie des véhicules électriques. «Je veux un Danemark qui soit à l’avant-garde, qui tire le monde dans une direction plus verte» a déclaré le premier ministre, ancien cycliste professionnel. Ainsi il souhaite dès 2030 mettre en place l’interdiction de la vente de nouvelles voitures dotées d’un moteur thermique, consommatrice d’essence et de diesel. Il ajoute : « Nous fixons le cap. Et envoyons un signal clair à l’Union Européenne, à l’industrie automobile et au reste du monde ». Cette mesure s’inscrit dans la démarche de politique nationale en faveur du désengagement des énergies fossiles. En effet, le Danemark poursuit un objectif de neutralité en matière d’énergie fossile à l’horizon 2050.

    Le premier ministre danois souhaite faire le pari audacieux de la mise en circulation de plus d’un million de véhicules électriques, chiffre qui correspond actuellement à un tiers des véhicules personnels des danois. Pour cela il faudra que le gouvernement s’emploie à repondre à quelques problèmes concernant les véhicules électriques. Notamment, le coût des voitures électriques, plus élevé que celui des voitures à moteur thermique. Ou encore l’équipement en bornes ou stations de rechargement, car dans la situation actuelle le royaume reste sous-équipée. Il faut aussi prendre en compte un chiffre important : la durée moyenne pendant laquelle les danois gardent leurs véhicules, qui est de 15 ans. Il est impératif que les pouvoris publics anticipent le plus vite possible pour espérer un remplacement d’un tiers du parc automobile se produise d’ici 2030. Le Danemark pourrait retirer des bénéfices importants de ce plan gouvernemental. A commencer par l’obtention du leadership en matière de voitures électriques au sein de l’UE. En matière de santé publique et de société, la baisse de la pollution de l’air ne pourrait avoir que des effets positifs.

    En prônant cette interdiction ambitieuse, le Danemark rejoint l’Islande, qui avait précédemment annoncé une mesure similaire au mois de septembre.

    [MOGED]

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0