Mediaterre
   

Le recours au gaz renouvelable : un pas vers la transition écologique



  • L'enquête de Santé Publique France révèle que le nombre de suicide chez les agriculteurs sur la période 2010-2011, est supérieur à 20% par rapport à celui de la population générale. Si dans son communiqué fin novembre 2018, la Commission Européenne a annoncé le remboursement de 90 millions d'euros aux agriculteurs français au titre du remboursement de la Pac, la situation reste préoccupante. C'est dans le cadre du débat citoyen, ce jeudi 24 janvier qu'Emmanuel Macron a confirmé le maintient de l'utilisation du glyphosate après 2021. Si cette mesure correspond à un recul des engagements de campagne électorale, il convient de rappeler que l'utilisation du glyphsate serait la cause de l'enregistrement de 2 500 nouveaux cas de maladie de Parkinson chaque année chez les exploitants français, selon la thèse soutenue par Sofiane Kab.

    Aléas des conditions climatiques, variation du cours des matières premières, dépendance aux aides européennes, l'utilisation du biogaz s'inscrit comme un pas vers la transition écologique à même de répondre à la frustration des agriculteurs français.

    Avec une étendue de 2,5 hectares, c'est dans la commune de Senlis, dans l'Oise, que se trouve l'unité de méthanisation la plus importante de France. Le biogaz est le produit de la macération au sein de digesteurs implantés sur des sites agricoles. Composé de méthane et de dioxyde de carbone, le biogaz s'obtient de la décomposition de déchets municipaux et de matières organiques fermentiscibles. Les matières qui ne se dégradent pas, le digestat, est réutilisé sous forme d'engrais.

    Fin 2017, la France comptait 519 installations produisant de l'électricité à partir de biogaz. La quantité de biogaz injecté dans les réseaux gaziers français a été multiplié par 3 depuis 2015. Le plan Energie Méthanisation Autonomie Azote (EMAA) lancé en 2013 vise à développer 1 000 méthaniseurs d'ici 2020.

    Une nouvelle filière filière écologique en devenir

    A quoi sert le biogaz? Le biogaz est destiné à alimenter le réseau de gaz naturel principalement. Ce gaz alimente les chaudières à combustion directe, les moteurs à cogénération d'électricité ou encore les turbines à gaz. L'exploitation de cette activité a permis aux quatres agriculteurs du site de méthanisation dans l'Oise de vivre de cette activité "Ces dernières années, nous ne gagnions plus d'argent, quand nous n'en perdions pas. Maintenant notre travail nous permet à nouveau de vivre" déclarait le Président de la société Valois Energie.

    Combiné à la technique du "Power to gaz"- technique consistant à transformer l'électricité en hydrogène- les études estiment la production de biogaz entre 14 et 24 Mtep par an en 2040, ce qui correspond à l'actuelle production de biogaz à l'échelle européenne.

    MOGED

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0