Mediaterre
   

Mettre les ressources en commun pour promouvoir le développement local: les femmes tanzaniennes prennent leurs vies en main



  • " Pour pouvoir se défendre efficacement, il faut savoir unir ses forces " explique Batuli Massawe, une champignonniste de 46 ans qui, après avoir reçu une formation et bénéficié d'un prêt solidaire, est devenue une entrepreneuse respectée au sein de sa communauté de Morogoro, à 190 km à l'ouest de la capitale tanzanienne.

    Dans ce pays où une large majorité de la population assure ses moyens d'existence grâce à l'agriculture - qui représente plus des deux tiers de l'emploi et près de la moitié de son PIB - le secteur agricole tanzanien est particulièrement féminisé, jusqu'à 80 pour cent des femmes rurales participant aux activités agricoles. Bien que les femmes soient le pilier de l'économie tanzanienne, elles se retrouvent souvent exclues des processus de prise de décisions touchant à leurs vies quotidiennes.

    Pour faire face à cette situation, ONU Femmes et le Fonds d'équipement des Nations Unies (FENU) ont lancé un programme pilote de développement local équitable, en partenariat avec les autorités gouvernementales.
    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2022 Médiaterre V4.0