Mediaterre
   

Martinique : Des problèmes de visas affectent la participation au premier FSC, déplorent les organisateurs



  • Martinique : Des problèmes de visas affectent la participation au premier FSC, déplorent les organisateurs

    mercredi 5 juillet 2006
    par Gotson Pierre


    Fort de France, 5 juil. 06 [AlterPresse] --- Des problèmes d’obtention de visas pour la Martinique affectent la participation au premier Forum Social Caribéen (FSC), déplorent les organisateurs.

    Lors d’une réception organisée dans la soirée du 4 juillet à Fort de France, la présidente de l’Union des Femmes de la Martinique, une des principales organisations impliquées dans la réalisation du forum, a mis en cause les lois françaises dans le refus essuyé par de nombreux inscrits au Forum.

    « Je serais beaucoup plus heureuse, si nous ne faisions les frais des lois Sarkozy (ministre francais de l’intérieur) qui ont causé l’absence » de dizaines de délégués de la République Dominicaine et d’Haiti, déclare Georges Arnaud, au moment de saluer les délégations présentes.

    Selon des informations obtenues par AlterPresse, 60 dominicains et plus d’une vingtaine d’Haitiens ne pourront pas prendre part au FSC à cause des problèmes de visas. Les trinidadiens seraient également affectés.

    Georges Arnaud estime que l’organisation du premier FSC, qui a exigé « beaucoup de sacrifices”, a “peut-être été boycottée par des lois qui nous empêchent d’être ensemble ».

    Les plus grandes délégations au premier FSC sont, pour le moment, celles de Ste-Lucie avec 24 personnes, de la Guadeloupe avec plus de 20 représentants et la Dominique avec 19 personnes.

    AlterPresse apprend que les démarches effectuées par les élus martiniquais, auprès de plusieurs consulats francais dans des pays de la Caraibe pour faciliter la venue en Martinique de plusieurs délégations, n’ont pas été couronnées de succès.

    Environ 300 participants étaient attendus de divers pays de la région, affirment des membres du comité d’accueil à AlterPresse. Ils ont exprimé leur déception, lorsqu’un bus prévu pour plusieurs dizaines de passagers est parti le 4 juillet de l’aéroport de Fort-de-France presqu’à vide.

    Des membres de la délégation haitienne, qui compte 4 personnes, se sont plaints de tracasseries qu’ils ont dû affronter au niveau de l’immigration martiniquaise.

    Georges Arnaud invite à poser « les bases d’une autre Caraibe, d’une Caraibe solidaire où les gens puissent circuler librement ».

    La migration est un des thèmes programmés au premier FSC, dont l’inauguration officielle est prévue dans la soirée de ce 5 juillet à Fort de France.

    Les activités du forum ont cependant débuté dans la matinée du 5 juillet avec des opérations d’inscription et la tenue de l’assemblée des femmes de la Caraibe, sur le campus de l’Université Antilles Guyanne à Schoelcher.

    Les rapports sociaux de sexe dans la Caraibe, la violence faite aux femmes, la participation politique des femmes et les questions liées aux droits sexuels et reproductifs sont abordés à l’assemblée, qui compte avec la participation d’une centaine de femmes et d’hommes.

    Au cours du premier FSC, un hommage doit être rendu à l’interprète haitienne disparue, Toto Bissainthe. Cet hommage concerne aussi Mylene B. de la Martinique. [gp apr 05/07/2006 15:00]



    Gotson Pierre [AlterPresse - Haiti]
    Partagez
    Donnez votre avis
    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2018 Médiaterre V4.0