Mediaterre
   

BILAN DE LA PARTICIPATION D'HAITI À LA COP24



  • Par Christin CALIXTE, membre de JFDD , dans le cadre de l'Initiative Jeunesse de lutte contre les changements climatiques

    Le Ministre de l’Environnement Monsieur Joseph JOUTHE a présenté à la Presse, le vendredi 21 décembre 2018, à la Salle de Conférence du Ministère, le bilan de la participation d’Haïti  à la 24ème Conférence des Nations Unies sur les Changements Climatiques. Considérée comme la plus importante manifestation mondiale sur le climat depuis l’adoption de l’Accord de Paris en 2015, cet événement a réuni plus de 197 parties dont Haïti, du 2 au 15 décembre 2018 à Katowice en Pologne.

    Dans son intervention, le Ministre a tout d’abord situé le contexte mondial particulier dans lequel l’évènement s’est déroulé. Il a notamment mis l'accent sur  le rapport spécial du GIEC sur les impacts d’un réchauffement de 1.5 degré Celsius au-dessus de l’ère préindustrielle. Selon le Ministre, cela  traduit clairement l'urgence d’agir et indique les voies à suivre pour éviter de dépasser ce seuil critique de réchauffement. M.Jouthe a ensuite attiré l’attention sur le retrait ou la  réduction d’ambitions dans certaines politiques climatiques de certains pays  comme la France, les Etats-Unis, le Brasil, etc.

    Haïti a participé activement tant au programme de travail sur l’Accord de Paris qu’au Dialogue de Talanoa, a martelé plus loin  le Ministre tout en précisant que le pays était présent surtout dans les négociations techniques et politiques , aux côtés des autres pays et petits états insulaires en développement. Les principales positions défendues peuvent se résumer comme suit :

    • la reconnaissance de l’importance du rapport spécial du GIEC sur les impacts d’un réchauffement de 1.5 degré Celsius;
    • l'irréversibilité des engagements pris dans le cadre de l'Accord de Paris ;
    • la nécessité du rehaussement des ambitions d'atténuation ;
    • l'avancement de l'action climatique avant 2020 ;
    • la mise en œuvre intégrale de la question des pertes et préjudices ;
    • une meilleure accessibilité aux différents mécanismes  financiers ;
    • le respect des engagements financiers des pays développés pour alimenter le Fonds vert climat ; et
    • un nouvel objectif en matière de financement climatique tel que stipulé dans l’Accord de Paris.

    C’est en ce sens, précise-t-il que malgré des incertitudes par rapport au refus de certains pays d’accueillir favorablement le rapport spécial du GIEC, les 197 Parties ont adopté le « paquet climatique de Katowice ». Ce dernier,  poursuit-il, contient des décisions sur presque tous les aspects du programme de travail pour la mise en œuvre de l’Accord de Paris et se porte notamment sur:

    • l’atténuation : des directives supplémentaires sur les CDN, le registre des CDN et les délais ;
    • l’adaptation : des directives supplémentaires en matière de communication de l’adaptation et le registre d’adaptation;
    • le financement : identification des informations ex-ante à fournir par les Parties, des aspects relatifs au Fonds d’Adaptation et un nouvel objectif global quantifié sur le financement climatique d’ici 2025 ;
    • la technologie : portée et modalités de l’évaluation périodique du Mécanisme Technologique ;
    • les modalités, procédures et lignes directrices du cadre de transparence amélioré pour le soutien et l’action et le bilan mondial,  format et  échéancier.

    Parallèlement, le Pays a pris part à plusieurs autres  rencontres bilatérales stratégiques, a fait savoir le Ministre. Il a  mentionné entre autres, un panel de haut niveau organisé par la FAO sur les ODDs 2 et 13, portant respectivement sur l’élimination de la faim et la lutte contre les changements climatiques.Tout en remerciant les membres de la délégation d’Haïti et les Partenaires techniques et financiers qui ont rendu possible le succès du pays à ce grand événement climatique mondial,  Monsieur JOUTHE a conclu en  réitérant l’engagement du MdE pour le respect des ambitions consignées dans sa Contribution Désignée Nationale ( CDN) .

    Source:

    https://www.mde.gouv.ht/index.php/fr/nos-publications/our-publications/48-le-mde-presente-un-bilan-positif-de-la-participation-d-haiti-a-la-cop24

    À propos de l'initiative jeunesse

    L'initiative jeunesse de lutte contre les changements climatiques a pour objectif de sensibiliser les jeunes francophones aux changements climatiques. Elle permet également de faire connaître les actions et l’engagement de la jeunesse francophone pour lutter contre les changements climatiques sous la forme d’une série d’articles.

    [IJLCC]

    Pour plus d’informations, consultez le dossier Médiaterre de l'Initiative Jeunesse de lutte contre les changements climatiques [IJLCC]

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0