Mediaterre
   

La forêt des Pins en Haïti en voie de disparition



  • La forêt des pins se situe à plus de 2.000 mètres d´altitude dans le massif de la selle. Elle concentre une vaste forêts tropicales de cornifères et alimente beaucoup de villes dans le pays avec sa diversité en espèces de plantes. Malgré sa biodiversité abordante, la déforestation du forêt est três visible et alarmante. Selon la FAO, le taux de boisement actuel atteindrait à peine 3 % du territoire du pays.

    Le déboisement de la forêt se due aux exploitations des arbres chaque jour où ce soit par les besoins de la population locale et des entreprises. Le charbon de bois représente le gagne-pain des habitants de cette zone, ce qui occasionne la coupe abusive des arbres. Les habitants de la zonne pratique la déforestation pour faire de l´agriculture, du charbon de bois et aussi des meubles pour subvenir à leurs bésoins. Le déboisement constitue l’un des problèmes majeurs du pays. Ce patrimoine de l’État, étendu sur 32 000 hectares de terre, est surveillé par seulement 7 gardes forestiers, déployés pour protéger cet espace.

    Avec une couverture forestière de 3% du territoire, exposant le pays à l’érosion et aux catastrophes naturelles. Les habitants de Fonds Verettes et Mapou (localité de la région) souffrent déjà les conséquences de la disparition du forêt. Durant les dernières années, les inondations et glissements de terrains augmentent dans ses zones.

    Afin de trouver des solutions à la dégradation continue de la Forêt des Pins, les autorités doivent mettre une politique environnementale et incorporer des mesures relatives aux changements climatiques, des stratégies et la planification nationale pour protéger la forêt. L’État doit décréter l’état d’urgence dans la Forêt des Pins et reprendre le contrôle de ses terres en vue de procéder au reboisement.

    [MOGED]

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0