Mediaterre
   

Les effets de la déforestation sur les réserves de bambous



  • Une nouvelle étude estime que la moitié des 1200 variétés de bambous du monde pourraient être menacées d’extinction suite à la destruction massive de forêts.

    Des espèces aussi exceptionnelles et vulnérables que les lémuriens, le panda géant et les gorilles de montagnes, qui dépendent presque entièrement du bambou pour leur alimentation et leur habitat, devront donc affronter une lutte encore plus intense pour leur survie.

    Des millions de personnes utilisent le bambou dans la construction, l’artisanat, ainsi qu’en cuisine. Le commerce international des produits dérivés du bambou provenant principalement de plantations, s’élève à plus de 2 milliards de dollars E.U. par an.

    L’étude du Réseau international sur le bambou et le rotin (INBAR) et du Centre mondial de surveillance continue de la conservation de la nature du Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE-WCMC) est la plus complète jamais entreprise sur le sujet. Elle combine des données sur la distribution des espèces de bambou et celles sur la couverture forestière actuelle pour aboutir à des analyses novatrices. L’étude démontre ainsi que de nombreuses espèces, dont celles appartenant à la même famille que les bambous cultivés à des fins commerciales, ne possède plus qu’une petite étendue de forêt au sein de leurs aires originales.
    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0