Mediaterre
   

Déforestation contre plantes médicales



  • Selon un récent rapport de l'Organisation mondiale de protection de la nature (WWF) les forêts de Bornéo recèlent de remèdes médicaux potentiels. Une substance anticancéreuse prometteuse a ainsi été identifiée par une firme pharmaceutique australienne. Un produit présent dans le latex d’un arbre stopperait la réplication du VIH, alors que dans l’écorce d’une autre espèce d’arbre, se trouve un composé jusqu’à maintenant inconnu et qui semble efficace contre le parasite de la malaria. Ce sont ainsi 422 nouvelles plantes aux vertus médicales qui ont été découvertes à Bornéo ces 25 dernières années. On soupçonne qu’il y en demeure plusieurs à découvrir.

    Le hic, c’est que ces forêts qui couvrent Bornéo sont coupées à un rythme soutenu. On estime que dans les années 1980, 75 % du couvert forestier subsistait, alors qu’il n’en resterait aujourd’hui plus que 50 %. Cette déforestation rapide, qui est souvent faite de manière illégale, vise à répondre à la demande mondiale croissante en produits ligneux. Dans ce contexte, la poursuite de cette déforestation pourrait bien priver l’humanité de composés vitaux. Une lueur d’espoir se dessine néanmoins puisque les trois pays occupant l’île de Bornéo - la Malaisie, l’Indonésie et Brunei - auraient convenu d’en préserver près du tiers.
    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2022 Médiaterre V4.0