Mediaterre
   

Planification familiale : un droit humain de base



  • De 1950 à 2012, la population mondiale a augmenté de 2 milliards à plus de 7 milliards. La croissance démographique est aujourd'hui reconnue comme un problème de santé reproductive qui joue dans la pérennisation d'un monde juste, équitable et durable.

    Aussi, en 1989, par sa décision 89/46 (disponible en anglais), le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), a recommandé que le 11 juillet soit reconnu par la communauté internationale comme la Journée mondiale de la population, de façon à promouvoir une sensibilisation sur la croissance démographique et les problématiques liées.

    L'édition 2012 de cette journée a été consacrée au thème " Un accès universel aux services de santé procréative ". Dans le monde entier, des expositions, débats, programmes radios et télés, des concours de rédaction et campagnes ont été organisés, y compris par le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP) et ses partenaires nationaux, pour faire reconnaître que le droit à la santé reproductive est un droit humain de base, et que son accès évite notamment la mort de jeunes femmes ou des grossesses prématurées.


    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2022 Médiaterre V4.0