Mediaterre
   

La banque mondiale propose 5 gestes simples pour lutter contre la pollution plastique



  • Source « Banque mondiale, Œuvrer pour un monde sans pauvreté » 

    Les titres de la presse sont sinistres, et les images poignantes. Une baleine qui meurt en Thaïlande (a) après avoir avalé 80 sacs en plastique. Des tortues piégées dans les anneaux en plastique de packs de canettes. Quant à cette photo d’un petit hippocampe agrippé sur un coton tige, elle a fait le tour du monde. Chaque jour, de l’Indonésie au littoral ouest-africain, les déchets plastiques des océans viennent se déverser sur les plages, tandis que, dans les villes, les cours d’eau sont de plus en plus remplis de ces détritus.

     

    Mais le monde a pris conscience du danger et, du côté des États comme des entreprises et des populations, on commence à agir. Comment ? En interdisant ou en taxant les produits plastiques à usage unique, en investissant dans la récupération des déchets, en limitant l’utilisation d’emballages en plastique, ou encore en nettoyant les plages. Nous nous efforçons de réduire notre dépendance au plastique, pour sauver la santé de la planète et de ses habitants.

     

    « Combattons la pollution plastique » : c’est le thème choisi cette année pour célébrer la Journée mondiale de l’environnement. La Banque mondiale contribue à cet effort collectif en utilisant toute sa gamme d’instruments de financement et de concertation pour aider les pays et les villes à rechercher et financer des solutions au fléau des déchets plastiques marins. Entre autres champs d’action, la Banque mondiale investit stratégiquement dans l’amélioration des systèmes de gestion des déchets urbains, pour lutter à long terme contre ce qui constitue une source majeure de la pollution plastique des océans. Depuis 2000, elle a consacré plus de 4,5 milliards de dollars à l’amélioration de plus de 300 programmes de gestion des déchets ménagers afin de réduire les risques de pollution environnementale. La Banque s’attache aussi à retracer le parcours des déchets dans les océans à travers une série d’analyses des zones critiques de pollution plastique. L’enjeu, ici, est de prioriser les investissements et de mettre en évidence les mesures qui permettront d’obtenir des effets rapides.

    Pour lire la suite avec les 5 gestes simples détaillés

    Partagez
    Donnez votre avis
    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2018 Médiaterre V4.0