Mediaterre
   

Les canicules sont provoquées par les sécheresses



  • 60% de l’énergie solaire qui arrive jusqu’au sol est évacuée grâce à l’évaporation de l’eau (entropie : 2250 joules absorbés par gramme d'eau évaporé), les canicules sont uniquement provoquées par le manque d’eau ou de végétation sur les surfaces exposées au soleil, c'est  donc la sécheresse qui provoque les canicules et c’est pour cela qu’il n’y a pas de canicule au dessus des mers et dans les forets !

    l'été, on mesure au moins 40°c d'écart entre une surface minérale (sèches) et une surface végétale exposées au soleil. La mer a une faible amplitude thermique alors qu'elle a un albédo faible uniquement graçe à l'évaporation de l'eau, les sols secs et sans végétation stockent la chaleur au lieu de l'évacuer, ce qui provoque des canicules !

    70% des pluies continentales sont provoquées par l'évaporation des continents, donc sans végétation (ou quand la végétation est en stress hydrique) non seulement on stocke la chaleur mais on coupe le cycle des pluies qui pourrait ramener de la fraicheur, on s'inscrit dans une spirale infernale avec une augmentation des températures qui assèche de plus en plus les sols et qui ne pourra s'arréter qu'au hasard des aléas météorologiques !

    il faut végétaliser, l'été, un maximum de surface (villes et campagnes) et quand la végétalisation n'est pas possible il faut évacuer la chaleur en arrosant ! ce qui implique de procéder par biomimétisme de l'écosystème forestier (feuillus) et de reserver au moins 70% des pluies des bassins versants à la végétalisation, et pour controler cette proportion il suffit de de mesurer la quantité d'eau évacuée par les rivières qui sont le drainage naturel des sols et qui ne doit pas dépasser les 30% !

    Les forets de conifères utilisent deux fois moins d'eau que les feuillus donc apportent deux moins de pluie et donc brulent tous les étés, le secret d'un bassin hydrique en "bonne santé" c'est sa densité végétale !

     Actuellement les rivières françaises rejettent entre 50 et  70% des précipitations ce qui provoque en plus des inondations. Les inondations sont provoquées uniquement par des ruissellements sur des sols étanches (artifialisation), saturés en eau (nappes phréatiques pleines) ou des précipitations trop brutales.

    En captant tous les ruissellements (et en recyclant l'eau dans les sols) on évite les inondations, les pollutions, les sécheresses et les canicules !


    Les sécheresses ne sont pas provoquées par le dérèglement climatique mais le dérèglement climatique est provoqué par les sécheresses ! 

    par exemple : Le bassin versant de la Sèvre Niortaise (au niveau de la Tiffardière, FRANCE) fait 1070km2 et reçoit une moyenne 900 millions de m3 par an,  depuis le 18 10 2019 la Sèvre a évacué 683 millions de m3 d'eau douce dans la mer (cf vigie crue.fr)  donc 74% des précipitations annuelles ... En fin d'hiver nous savions déjà que la sécheresse était inéluctable  !

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0