Mediaterre
   

Les écoliers face aux réseaux sociaux



  • Les nouvelles technologies de l'information et de la communication affectent tous les domaines de la vie sociétale. Hier, nous étions"esclave" des médias traditionnels, à savoir : la Télévision, la Radio, la Presse Écrite et l'affichage, aujourd'hui, avec l'avènement du système numérique, le monde a pris une autre allure. Nous sommes à cet effet obligés de connaître à souhait le fonctionnement de ces nouveaux systèmes en vue de parer à toute éventualités négatives. 

    Étant en tâche d'huile dans toutes les veines de la société, les nouvelles technologies de l'information et de la communication n'ont pas épargné le domaine de l'enseignement : elles l'ont occupé de fond a comblé. Le système éducatif obtempère à cet avatar qui l'a affecté depuis des décennies. Bien que ce changement de fasse sentir partiellement dans notre pays, il finira toujours par triompher.

    En effet, les enseignants ont des rôles à jouer dans cette sphère, qui commence a transformer la configuration du monde par son contenu et son contenant. Car, ils ont la vocation d'amener l'homme à sa stature.

    Outre les rôles classiques assignés aux enseignants, celui d'éduquer aux medias est prépondérant, car nous sommes à l'ère où les réseaux sociaux, mieux l'image est à la portée de tout le monde.

    L'éducation aux médias qui se définit comme étant la capacité de pouvoir comprendre les médias chez les élèves, ouvre une urgence en ces temps du visuel. Ici, les médias sont considérés comme des véritables technologies de l'intelligence, au point qu'ils peuvent être en tant que des instances d'acquisition des outils mentaux, de construction de la personne, de maîtrise de l'environnement et du développement de la citoyenneté responsable.

    Nous savons tous que tout contenu ou produit médiatique est soigneusement construit, créé dans un but spécifié, élaboré d'un point de vue particulier, et assujetti à des formes et techniques qui lui sont propres.

    De ce fait, le rôle de l'éducation aux médias est de déconstruire ces produits pour explorer les choix et les facteurs qui les sous -tendent.

    Les élèves qui consomment ces produits ignorent souvent cette réalité qui se cache derrière l'image. Puisque tout ce qui se dit ou s'entend aux médias sont à classer soit au camp de la réalité ou de la fiction. Nos élèves doivent être en mesure de discerner ces deux mondes.

    Pour que les écoliers parviennent à ce stade, il faut que les enseignants les sensibilisent à la nécessité de développer l'esprit critique face aux messages démagogiques et manipulateurs pouvant être véhiculé par les médias, notamment pendant la campagne pré-électorale.

    Et pour que cela soit possible, il faut une formation des formateurs en milieu scolaire, un recyclage qui permettra aux enseignants de s'imprégner de la méthodologie, de l'organisation d'événements médiatiques. Ainsi, les enseignants seront capables d'orienté les écoliers vers une bonne voie.

    Ils sont un intermédiaire entre les médias et les écoliers. Ils doivent organiser des projections, d'analyse de film, séminaires, et des conférences dans lesquels ils répondront aux questions élémentaires ci-après : qu'est-ce que les médias ? Quels sont les types des médias ? Quels sont les rôles des médias ? Qu'est-ce qu'un produit médiatique ? Qu'est-ce qu'une information ? Comment réalise-t-on une production audiovisuelle, radiophonique? Comment réalise-t-on des produits multimédias ? Etc.

    Aujourd'hui, lorsqu'on parle des nouvelles technologies de l'information et de la communication, nous voyons plus précisément les réseaux sociaux. Dans ce champ, les enseignants ont des rôles à jouer, puisque, ces réseaux sociaux n'épargnent aucune personne, enfant-adulte-vieux, mais notre problème concerne beaucoup plus les enfants qui sont exposés aux images.

    Vu son libre accès, les réseaux sociaux sont devenus une sorte d'obsession chez les jeunes en général, les écoliers en particulier. Tous sont inscrits à un ou deux réseaux.

    Vu sa rapidité d'appeler, mieux d'inviter le monde vers soi, de connaître ce qui se passe sous d'autres cieux, et des retrouvailles, les réseaux sociaux commencent à galvauder les qualités, le génie de plusieurs jeunes, en l'occurrence les écoliers. Ils développent leur temps à contempler des images et de fois obscènes et érotique.

    En définitive, les enseignants doivent aider les écoliers à se concentrer vers l'ensemble, l'essentiel c'est la connaissance des choses dignes, l'essentiel c'est l'avenir qui les attend fatalement.

     

     

     

     

     

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0