Mediaterre
   

Volontariat environnemental : 100 jeunes pour lutter contre le changement climatique



  • La deuxième édition de Green Camp, se tiendra à Douala, la capitale économique du Cameroun, du 18 au 20 décembre 2020. Cette année, le camp national de formation des jeunes sur le volontariat environnemental aspire notamment à voir au moins 100 jeunes s’engager à œuvrer volontairement contre le changement climatique.

    Pour ce faire, l’association Care For Environment, initiatrice du projet, a tenu à renforcer les modules de formation en y insérant en bonne place le cadre juridique du réchauffement climatique au Cameroun, ainsi que les techniques de l’animation communautaire.

    En vue d’étayer ce rendez-vous annuel, il sera aussi question de booster l’appropriation du fonds vert à travers l’apprentissage du montage de projets y afférents. En atelier pratique, les participants vont aborder la culture du champignon, la fabrication des produits tels que l’eau de javel, le savon liquide, le biogaz, les bio-fertilisants, et les meubles à l’aide des pneus usés.

    Les bénéficiaires du camp de formation seront recrutés parmi les étudiants et les non étudiants, bref toute personne « exerçant ou désirant œuvrer comme volontaires au sein des associations et ONG environnementales ». 150 jeunes dont 40% de femmes sont attendus, soit 15 par région.

    Après la première édition qui s’est tenue sur le campus de l’IRIC (Institut des relations internationales du Cameroun) à Yaoundé l’année dernière, le Green Camp 2020 aura lieu à Douala, campus de l’IPD-AC (Institut panafricain pour le développement – Afrique centrale). L’événement est organisé en collaboration avec un ensemble de onze associations et startups, parmi lesquelles Green Breath, l’Association des femmes au cœur du développement (AFCD), Green Horizon, l’Association Ordre national en environnement, forêt et faune du Cameroun (AONEFC), Main de rêve, Jeunes volontaires pour l’environnement (JVE), l’Association pour l’environnement et le volontariat (AEV).

    Le monde traverse actuellement une crise environnementale sans précédent, causée par l’action de l’Homme qui construit son développement au mépris des conséquences sur l’écosystème. Les jeunes, bien que constituant la grande majorité des personnes engagées dans la lutte pour la préservation de l’environnement, ne sont pas suffisamment outillés. Au Cameroun, beaucoup ont sans aucun doute des connaissances et des compétences en matière d’environnement et de climat, mais peinent à exercer comme volontaire sur le terrain. Le besoin est devenu urgent de former et de renforcer les capacités des jeunes qui souhaitent s’engager dans le volontariat environnemental. C’est dans cette voie que s’inscrivent les activités des camps de formation initiés par Care For Environnement. Rendez-vous à Douala en décembre 2020 !

    [MOGED]

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0