Mediaterre
   

Matériaux de construction durables: transformer des vieux pneus pour construire des routes



  • Jeune sénégalaise de 25 ans, Yaye Souadou Fall a créé le projet “E-Cover”, qui permet de  collecter des pneus usés et abandonnés pour les transformer en revêtements de sol. Les pneus sont collectés dans des décharges en plein air à Dakar. Cette initiative contribue à différents objectifs de développement durable des Nations Unies, comme par exemple l’Objectif 12: consommation et production responsables.

    Cette transformation permet la construction de routes, mais également de revêtements pour devantures de maisons, dalles de jardins, aires de jeux pour enfants et terrains de baskets ou de tennis. De plus, ce matériau innovant présente de nombreux avantages. En effet, ces revêtements de sol ont des propriétés anti-dérapantes, sont amortissants, résistent à l’eau et au feu, sont personnalisables et facilement amovibles. Ainsi, ils sont très pratiques à utiliser par tous.

    Grâce à son modèle d’économie circulaire, la start-up a pour projet d’améliorer les conditions de vie des populations vivant près des décharges. En effet, certaines personnes utilisent déjà les pneux mais de manière nocive pour la santé, en les brûlant pour en récupérer les matériaux et ensuite les revendre à bas prix. Les fumées toxiques émises lors de ce processus favorisent l’apparition de maladies graves telles que la pnemonie et cancers, et sont également néfastes pour l’environnement. Grâce à la start-up E-Cover, ce phénomène peut être réduit tout en proposant aux populations de nouvelles sources de revenus.

    A l’origine, l’équipe de ce projet n’avait aucun financement, et le premier prototype a été réalisé avec l’aide d’un hachoir à viande pour transformer les pneus en granulés. Cela montre qu’avec un peu d’ingéniosité et de persistence, chacun peut se lancer dans des initiatives qui peuvent avoir un grand impact dans la vie de chacun.

    Ce projet à déjà été reconnu au niveau international par le prix Anzisha en Afrique du Sud en 2016, et par l’Union Européenne pour son action en faveur de l’environnement lors de la Cop22. Ce mois-ci, la start-up a levé un financement de 216 millions de francs CFA , ce qui va permettre l’installation d’une unité de production semi-industrielle à Dakar.

    [MOGED]

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0