Mediaterre
   

L'évaluation de l'environnement, une composante du programme MOGED



  • Depuis 2003, l'Institut de la Francophonie pour le Développement Durable (IFDD) a mis en place le programme MOGED : Maîtrise des outils de gestion de l’environnement et promotion de l’économie verte dans le but « de renforcer les capacités des pays francophones en vue de mettre en place les conditions nécessaires à une transition vers le développement durable ». Ce projet repose sur 4 composantes :  

    - Économie de l'environnement

    - Droit de l'environnement

    - Évaluation de l'environnement

    - Participation citoyenne

    La composante « évaluation de l’environnement » apparaît aujourd’hui comme un outil indispensable des politiques de tous les pays dans une perspective de développement durable. En effet, dans un contexte d’exploitation incontrôlée des ressources naturelles orientée vers une croissance irresponsable, les avantages, sociaux et environnementaux, générés par ce modèle économique, sont loin de compenser les coûts pour ces mêmes secteurs. De plus, ces coûts, qui ne sont pas pris en compte par les mécanismes financiers, touchent toujours en premier lieu les populations les plus défavorisées et les pays les moins préparés au niveau réglementaire dans les domaines sociaux et environnementaux.    

    Il existe de nombreux outils d’évaluation pour assurer une gestion durable et efficace des projets de développement et de leurs environnements hôtes. Il s’agit par exemple de l'Étude d'Impact Environnemental et Social (EIES), de l’Évaluation Environnementale Stratégiques (EES) ou de l’Audit environnemental.

    Le rôle de la composante « évaluation de l’environnement » du programme MOGED est donc de fournir des outils d’alertes environnementales préventives et de regrouper  et partager les connaissances et les bonnes pratiques pour améliorer l’accompagnement technique des projets de développement. 

    Son objectif est d’« encourager l’analyse, la prospective, la réflexion et l’action sur les questions majeures de l’évaluation environnementale et sociale tout en développant une base de données statistiques fiables. » Son but est également de développer la compréhension des enjeux environnementaux et particulièrement des évaluations environnementales pour qu’elle soit plus accessibles aux cadres de l’administration publique ou privée.

    Cela se traduit donc entre autres par l’élaboration d’une cartographie analytique de tout ce qui existe en terme d’évaluation environnementale et sociale dans les États et gouvernements membres de la Francophonie, l’amélioration et la promotion des outils d’évaluation environnementale et le développement des connaissances et des compétences des acteurs francophones dans ce domaine. 

    Dans ce but, l’IFDD, réalise des actions suivant deux approches complémentaires. 

    • La première consiste à réaliser des analyses comparatives des processus, politiques, ressources et opportunités d’évaluation environnementale
    • La deuxième se concentre sur le renforcement des capacités des institutions et des acteurs francophones, par la production et diffusion d’outils pertinents et le développement de la formation et de l’expertise francophone en évaluation environnementale.  

    Réalisée dans le cadre de cette composante, la Cartographie de l’évaluation environnementale et sociale dans la Francophonie est un ouvrage d’introspection des dispositifs institutionnels, des pratiques et des avancées qui présente les défis majeurs à relever pour rendre l’évaluation environnementale encore plus performante.

    Vous pouvez découvrir l’intégralité des publications sur ce thème ici.  

    [MOGED]

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0