Mediaterre
   

Les professeurs modèles de l’éco-citoyennetés



  • Une pause fantastique pour les professeurs de l’école secondaire de Plaisance à Mahé, Seychelles; l’ occasion pour se renseigner sur de nouvelles manières d' intégrer l'Education relative à l' Environnement (EE) dans leur enseignement. Une occasion parfaite pour Nature Seychelles en collaboration avec le Ministère de l’Education pour donner un coup d’ envoie à son nouveau programme d' éducation aux professeurs qui ont la charge d’ enseigner la génération d'aujourd'hui les sujets des principes, de l' éthique et des valeurs requis pour sauvegarder l'environnement pour la postérité. Le document, appelé la Charte de la Terre ou “The Earth Charter” en anglais, adopté au niveau international, a été introduit à l'école. Comme le président de la République a déclaré, “les professeurs contribuent largement au développement socio-économique du pays”, et ce programme était justement un cours sur les liens existants entre l'humanité, la culture et leurs environnements biophysiques. A la conception de la session, l’on a noté que le manque d'agir pour résoudre les problèmes reliés à l'environnement aujourd’ hui, mettra ainsi l'existence de l'humanité en danger. EE est une dimension croissante dans le système de l'éducation aux Seychelles, aussi bien que pour les pays voisins de la région Océan Indien, mais elle n’est toutefois pas une notion nouvelle pour les professeurs de l'école en question car beaucoup d'efforts ont été fait à cet égard. Les professeurs ont joué un rôle énorme menant l'école à décrocher le prix nationale “Eco-school” pendant sept années consécutives. Bien qu'ils aient employé l'environnement dans leur enseignement, le programme d'étude a soulevé le besoin d’éduquer les habitants des communautés locales. Les professeurs ont présenté la charte de la terre et ses valeurs et principes par des méthodes innovatrices et créatives pour promouvoir un avenir soutenable, encourageant des personnes à rechercher les raisons communes en dépit de la diversité dans la culture, la croyance, le bien-être social et le genre; ceux-la ont été démontré par la présentation du respect et le soin pour la biodiversité, l'intégrité écologique, la justice sociale et économique, la démocratie et la paix. C’était bien une possibilités d'évaluer l'environnement de nouvelles manières.

    Aux Seychelles nous parlons rarement des valeurs philosophiques et morales en lien avec l'environnement, mais ces approches deviennent communes ailleurs. Suivant les discussions, les professeurs ont alors eu la charge de rédiger ou adapter leurs propres unités pour toutes les matières du curriculum où ils ont enfin présenté les idées choisies pour les développer davantage plus tard. Pour finir le programme, tous se sont réunis pour chanter l’environnement, la paix et les valeurs positives pour la terre.

    Bref, cette session dont nous souhaitons répliquer dans d’autres établissements intéressés, donnent la tonalité pour faire de grands choix, de chercher un nouveau départ, et pour commettre des personnes aux valeurs et aux responsabilités universelles. Nous encourageons des institutions nationales, régionales et internationales à prendre ce défi passionnant et à adresser ces sujets qui semblent être aussi délicat.. Après tout pour vivre de manière soutenable est d’abord un choix individuel, personnel à faire, cela en complément avec toute la communauté jouant son rôle et prenant sa responsabilité au sérieux, nous comprendrons une fois pour toutes qu’ un environnement sain et soutenable dépend de chacun de nous et étant essentiel pour continuer à exister.
    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0