Mediaterre
   

Comores: Formation sur les inventaires des gaz à effets de serre pour la seconde communication nationale sur les Changements Climatiques



  • Dans le cadre de l’élaboration de la Seconde Communication des Comores, un expert sur les inventaires des gaz à effets de serre a animé du 03 au 09 Mai 2008 une formation à la salle de conférence de la Faculté des Sciences. Il s’agit du professeur Ajavon Ayité-Lo du Togo, un expert international reconnu en la matière. Cet expert a déjà travaillé avec plusieurs équipes nationales tant sur le Continent qu’à Madagascar où il se trouvait le mois dernier.

    Il faut savoir que l’objectif principal de l’étude est de réaliser l’inventaire des émissions et des absorptions de gaz à effet de serre (GES) aux Comores pour l’année de référence 2000 conformément aux directives de la Convention pour l’élaboration des communications nationales des pays non inscrits à l’annexe 1 de la Convention cadre des Nations Unies sur les changements climatiques.

    La réalisation de cet inventaire incombe au groupe de travail sur l’inventaire national des émissions de GES en charge de l’élaboration de la seconde communication dans les îles de la lune. C’est pour accomplir cette tache que le groupe de travail s’est assuré de l’appui du Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) par l’envoi du professeur Ajavon. Cet appui devra permettre aux activités de l’inventaire de se réaliser dans le respect des délais impartis et dans le souci permanent de la coordination des travaux.

    La préparation de cette seconde communication nationale, sera basée sur l’élaboration des études thématiques suivantes en ce qui concerne les Inventaires des Gaz à Effet de Serre (GES) : énergie, agriculture et élevage, utilisation des terres et modification d’utilisation des terres et foresterie, procédés industriels et déchets.

    Parmi les taches visées par l’appui de l’expert, il sera en charge, entre autres « d’aider à la réalisation de l’inventaire national des GES pour l’année 2000 conformément aux lignes directrices pour la préparation des communications nationales » des pays en développement, de « décrire les procédures et les arrangements entrepris pour collecter et archiver les données de l’inventaire des GES, ainsi que les efforts pour faire de celui-ci un processus continu incluant des informations sur le rôle des institutions concernées ».

    Une quinzaine d’experts nationaux ont pris part à cette importante formation. Formation qui devra permettre à l’équipe du projet et le groupe des consultants nationaux à la formulation d’un système de pérennisation de l’inventaire des GES. Rappelons que la production de communications nationales fait partie d’abord d’un exercice qui permet aux pays de prendre la mesure des efforts qu’ils accordent à la lutte contre les changements climatiques, tout en remplissant les obligations de nos pays vis-à-vis de la convention cadre sur les CC que de son protocole, que les Comores viennent de ratifier dernièrement.
    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0