Mediaterre
   

LE MONDE DU LIVRE DANS L’OCEAN INDIEN ET AILLEURS…





  • Thierry Ollivry, « Diego Garcia : enjeux stratégiques, diplomatiques et humanitaires »
    Mars 2008 - éditions l’Harmattan – environ 20 euros

    Base militaire américaine depuis l’indépendance de Maurice, Diego Garcia, dans
    l’archipel des Chagos, est au coeur de nombreux débats. La République de Maurice en revendique la souveraineté et le Royaume-Uni, l'ancienne puissance coloniale, l'exerce depuis le détachement en 1965 de l'ex-colonie de Maurice. Au delà de ces considérations politiques, les Chagossiens, déportés de force de l'archipel vers l'île Maurice et les Seychelles dans les années soixante, continuent de mener le combat pour retrouver leur dignité et obtenir le droit de retourner vivre chez eux.

    Sur fond historique datant de l'esclavage, de la colonisation et de la Seconde Guerre mondiale, l'auteur et juriste franco-mauricien, Thierry Ollivry, s'efforce d'exposer objectivement les enjeux d’une question internationale complexe. Il aspire ainsi à susciter une réflexion chez le lecteur et à élever publiquement le débat sur le devenir de Diego Garcia.

    Mamoud Ibrahime, « Saïd Mohamed Cheick (1904-1970) – Parcours d’un conservateur – Une histoire des Comores au Xxe siècle » Fev 08 – Editions Komedit – environ 25 euros

    Ce livre aborde l’histoire politique des Comores pendant la période coloniale française qui ne pris fin qu’en 1975 dans des conditions complexes et contradictoires à travers la biographie de la figure la plus marquante de cette époque : Said Mohamed Cheick.

    Les questions qui se posent dans cet ouvrage sont celles de la préparation à l’indépendance, des conditions de son ajournement ou de son choix, par une élite politique peu nombreuse et tardivement formée, de la viabilité économique d’un petit pays insulaire dépendant de l’aide extérieure et surtout de son unité politique.

    Mahmoud Ibrahime traite ces questions à travers la biographie d’un homme politique, le premier en son genre aux Comores. Il prend ici le risque de démythifier un personnage national en analysant son action politique pour comprendre la part qu’elle a eu dans la situation contemporaine du pays. Le résultat est une étude novatrice sur l’histoire de Comores au Xxe siècle.

    Eve Charrine, « L’Inde à l’assaut du monde »
    Octobre 2007 – Editions Grasset – environ 20 euros

    Eve Charrin, journaliste spécialisée dans l’économie et la finance, a passé trois ans en Inde de 2003 à 2005. Elle nous livre ici une analyse de l’essor économique fulgurant et sous estimé de l’Inde, qui a l’intention de battre les grandes puissances classiques sur leur propre terrain… Plus encore que la Chine, c'est l'Inde qui va changer la donne économique mondiale. Déjà haut lieu des délocalisations high tech, elle mise aujourd’hui sur l'exportation de services à haute valeur ajoutée, qui étaient jusqu'alors l'exclusivité des pays développés.

    L’auteur tente une analyse du secret du décollage indien : l'élitisme, profondément ancré dans la culture indienne depuis des millénaires et la religion hindouiste. C'est cet élitisme qui permet à l'Inde de 'produire' une middle class urbaine anglophone aux compétences internationales, branchée sur la mondialisation vue alors, comme une chance historique. C'est ce même élitisme ancestral qui rend acceptables les nouvelles inégalités issues de l'enrichissement de ces nouveaux privilégiés et qui cautionne les fractures sociales engendrées par la mondialisation. Alors que l'Inde décolle, la France, société attachée aux vertus de l'égalité et aux acquis sociaux, stagne, les deux pays se situant aux deux pôles de la mondialisation.

    Joseph E. Stiglitz, « Un autre monde : contre le fanatisme du marché »
    Sept 06 – Editions Fayard

    Avec cet ouvrage, Joseph E. Stiglitz, vice-président de la Banque Mondiale de 1997 à 2000 et Nobel d’économie en 2001, nous livre un plaidoyer pour que rien n'oblige à ce que la mondialisation nuise à l'environnement, aggrave les inégalités, affaiblisse la diversité culturelle et favorise les intérêts des grandes firmes aux dépens du bien-être des simples citoyens.

    Pour lui, le succès économique nécessite de trouver le juste équilibre entre l'État et le marché, l’un des principaux choix auxquels toutes les sociétés sont confrontées. Quels services l'État doit-il fournir ? Quelles réglementations doit-il instaurer pour protéger les travailleurs, les consommateurs, l'environnement ? Il est clair que cet équilibre change avec le temps, et qu'il sera différent d'un pays à l'autre. Ce livre tente de démontrer que la mondialisation, telle qu'on l'a imposée, a empêché d'obtenir l'équilibre requis.

    En 2002, il avait déjà écrit ‘la grande désillusion’, célèbre ouvrage traduit de l’anglais en français, allemand, espagnol, italien et portugais, dans lequel il démontrait qu’ « on prétend aider les pays en développement alors qu’on les force à ouvrir leurs marchés aux produits des pays industriels avancés, qui eux-mêmes continuent à protéger leurs propres marchés. Ces politiques sont de nature à rendre les riches encore plus riches et les pauvres encore plus pauvres – et plus furieux » et qu’ « Aujourd’hui, la mondialisation, ça ne marche pas. Ça ne marche pas pour les pauvres du monde. Ça ne marche pas pour l’environnement. Ça ne marche pas pour la stabilité de l’économie mondiale »

    Romain Felli, « Les deux ames de l’écologie »
    Juin 08 – Editions L’harmattan – environ 11 euros

    Toutes les forces sociales et politiques prétendent vouloir mettre en oeuvre les principes du développement durable. Mais le développement durable est une doctrine politique qui développe une conception technocratique de l'écologie et qui porte la possibilité d'une confiscation du pouvoir par les experts.

    Dans ce texte d’intervention, Romain Felli, géographe et politologue, tente de dégager la possibilité d'une "écologie par en bas", faite d'autonomie, de transformation radicale, de critique de la technique et, surtout, de démocratie.

    Enfin, rendez-vous sur la bibliothèque insulaire virtuelle, site internet dans lequel sont référencés de nombreux ouvrages (romans, essais, beaux livres, etc…) traitant des îles du monde, avec la possibilité de faire des recherches avec des entrées chronologiques, géographiques ou thématiques.

    Et, le site des éditions l’Harmattan avec son département Océan Indien et ses nombreuses thématiques concernant les sciences humaines et sociales, les questions du développement et de l’économie….

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2021 Médiaterre V4.0