Mediaterre
   

Observatoire Mahorais de l'Energie : Signature Officielle de la Charte Partenariale



  • Mercredi 17 septembre 2008 s'est tenue dans l'hémicycle du Conseil général de Mayotte, la conférence de presse pour la signature de la charte en vue de la création de l'Observatoire Mahorais de l'Energie.

    C'était un souhait fort du Conseil Général de Mayotte (CGM) et de ses partenaires de se doter d'un outil moderne et dynamique d'étude et de mesure de l'activité et des potentiels énergétiques de l'île de Mayotte. Cette dernière a connu ces dernières années des évolutions majeures qui interrogent très fortement sa dynamique de développement. L'insularité, la jeunesse, l'organisation sociale et rurale ainsi que le patrimoine sont des atouts essentiels pour affronter l'avenir mais également autant de faiblesses si Mayotte ne choisit pas elle-même, rapidement, son propre chemin.

    Ainsi, c'est dans le cadre du Plan d'Action Pluriannuel pour l'Energie 2008 (PAPE), signé en 2007 entre le CGM, l'ADEME et Electricité De Mayotte (EDM) en lien avec la préfecture de Mayotte, que l'ARER, grâce à son expérience réussie dans l'animation de l'Observatoire de l'Energie Réunion, a été sollicitée pour mettre en place l'Observatoire Mahorais de l'Energie (OME).

    Pour cela, il a fallu identifier puis mobiliser l'ensemble des acteurs majeurs de l'énergie à Mayotte autour de cette entreprise. L'ARER a donc réuni un conseil d'orientation et un comité de financement constitués de membres financeurs et de membres techniques repartis comme suit :

    Comité de financement :

    • Conseil Général de Mayotte - Présidence de l'OME

    • Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie (ADEME),  Vice-présidence de l'OME

    • Electricité De Mayotte,  Vice-présidence de l'OME

     
    Des membres techniques :

    • Etat, représenté par la Préfecture de Mayotte

      • Direction Régionale de l'Industrie, de la Recherche et de l'Environnement (DRIRE)
      •  Direction des Douanes de Mayotte
      •  Direction de l'Agriculture et de la Forêt (DAF)
    • Agence Régionale de l'Energie Réunion (ARER)
    • Conseil Economique et Social de Mayotte (CESM)
    • Conseil de la Culture, de l'Education et de l'Environnement de Mayotte (CCEEM)
    • Institut National des Statistiques et des Etudes Economiques (INSEE)
    • Gaz de Mayotte
    • Société de Conversion de l'Energie Mayotte
    • Somagaz
    • Tenesol Mayotte
    • Total Mayotte

    Chacun des représentants de ces différents membres ont ainsi répondu présents pour la signature collégiale de la charte officialisant la création de l'OME. Parmi, les prestigieux invités, Mr.Peyrel (secrétaire général de la préfecture, en train de signer sur la photo - Photo RC/Malango), Mr. Douchina (président du Conseil général), Soares dos Reis (directeur d'EDM), et Mohamed Saïd (directeur de la Direction de l'Environnement et du Développement Durable du CGM). 

    Selon Ahmed Attoumani Douchina, président du Conseil général, "la problématique énergétique est un enjeu fort de la politique de la collectivité. Les besoins énergétiques sont de plus en plus importants, or nous sommes aujourd'hui dépendants du pétrole. Le Conseil général souhaite diversifier les sources d'approvisionnement."

    "L'Observatoire sera un outil de savoir au service des décideurs publics et privés", a indiqué Augusto Soares dos Reis, directeur d'EDM. "Il aura pour vocation de nous éclairer sur les questions clés que sont l'approvisionnement en sources d'énergie - avec pour objectif de diversifier cet approvisionnement pour l'heure entièrement dépendant de l'importation des hydrocarbures-, la consommation des ménages et des entreprises, et l'impact sur l'économie et l'environnement. Ces données nous permettront d'agir dans le cadre d'un développement durable du territoire".

    Les services de la collectivité envisagent d'ailleurs de produire à l'aide du soleil 30% de l'énergie consommée à Mayotte d'ici à 2020. Ils comptent également développer les mesures fiscales afin de faciliter notamment l'acquisition pour les particuliers et les entrepreneurs de panneaux et de chauffe-eau solaires.

    Dans ce cadre, l'OME réalisera des études d'état des lieux et de potentiels énergétiques pour orienter les décideurs politiques et économiques. La première étude réalisée par l'OME est le bilan énergétique de Mayotte 2007 qui sera disponible début novembre 2008. Il dresse un portrait de la situation énergétique de Mayotte 2007. Quelques premiers résultats ont été présentés lors de cette première réunion. Cette étude sera réitérée chaque année.

    Dans les prochaines années, l'OME espère explorer les possibilités offertes par l'île de Mayotte (biomasse, solaire, énergie des mers, etc.) pour réduire sa dépendance énergétique et diminuer l'utilisation de ressources fossiles qui contribuent à l'effet de serre.

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0