Mediaterre
   

Une nouvelle technique de production photovoltaïque réduit les coûts et améliore la stabilité



  • Les cellules solaires à pérovskite sont peu coûteuses à produire et leur fabrication est simple. L'amélioration de leur efficacité, comme vient juste de le faire un projet soutenu par l'UE, en fait une source d'énergie alternative plus convaincante que jamais.

    La couche active de collecte de lumière d'une cellule solaire à pérovskite est constituée d'un composé à structure pérovskite, le plus souvent un matériau hybride organique-inorganique à base de plomb ou d'halogénure d'étain. Les matériaux à structure pérovskite, comme les halogénures de méthylammonium et de plomb, sont peu coûteux à produire et leur fabrication est relativement simple. On considère que ces matériaux faciles à synthétiser représentent l'avenir des cellules solaires, car leur structure distinctive facilite la production de dispositifs photovoltaïques peu coûteux et efficaces.

    La stabilité et l'efficacité sont deux paramètres importants pour les applications commerciales de cellules solaires à pérovskite. Le projet GOTSOLAR, financé par l'UE, a réuni des chimistes et des techniciens de Suisse et de Pologne qui sont parvenus à faire la démonstration d'une cellule présentant nettement moins de défauts structurels. L'équipe explique avoir constaté l'amélioration inattendue des performances photovoltaïques lorsque des pérovkites produites par mécanochimie ont été utilisées pour la fabrication d'une cellule photovoltaïque typique. Plutôt que produire les pérovskites avec des méthodes traditionnelles à base de solution, l'équipe les a produites par broyage.

    La recherche est à la pointe de la mécanochimie, un domaine scientifique en plein essor relatif aux réactions chimiques se produisant directement entre des composés en phase solide sous l'effet d'une force mécanique.

    Lire l'article Cordis


    Source : CORDIS
    Copyright © Communautés européennes, 2018
    La Commission des Communautés européennes, ni aucune personne agissant en son nom ne peut être tenue responsable de l'usage qui pourrait être fait des informations ci-jointes. Ces informations proviennent du service communautaire d'information sur la R&D (CORDIS). Les services CORDIS sont hébergés par le serveur CORDIS à Luxembourg - http://cordis.europa.eu/ . L'accès à CORDIS est actuellement gratuit.

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2023 Médiaterre V4.0