Mediaterre
   

Cameroun : l'IRAD et l'IMPM félicités pour leurs performances en matière de recherche scientifique et de l'innovation en 2018.



  • À l’occasion de la cérémonie de présentation des vœux de nouvel 2019 des personnels de l’administration centrale, des services déconcentrés et des organismes sous-tutelle à la ministre de la Recherche scientifique et de l’Innovation (MINRESI), le 17 janvier 2019 à Yaoundé (capitale du Cameroun), Dr Madeleine Tchuinté a reconnu l’excellent travail abattu par l’Institut de recherche agricole pour le développement (IRAD) et de l’Institut de recherches médicales et d’études de plantes médicinales (IMPM) pilotés respectivement par Dr Noé Woin et le Pr. Jean-Louis Essame Oyono, au cours de l’année 2018.

    «Au cours de l’année dernière, nous avons investi 1,5 milliard de francs Cfa pour produire et distribuer plus de 1 million de plants d’anacardiers améliorés à plus de 6 000 planteurs et coopératives implantés dans les régions de l’Est, de l’Adamaoua, du Nord et de l’Extrême-Nord en vue donner à nos communautés rurales de nouvelles opportunités de génération de richesses», a relevé dans son discours le membre du gouvernement. Un projet prescrit par le chef de l’État et porté par le ministère de la Recherche scientifique et de l'Innovation, à travers l'IRAD.

    Au cours de la 12è Assemblée générale couplée au 30è anniversaire du Conseil ouest et centre africain pour la recherche et le développement (CORAF/WECARD) en avril 2018 à Dakar (Sénégal), le directeur général de l’IRAD, Noé Woin, s’est vu décerner la distinction honorifique du Leader de l’innovation agricole en Afrique de l’Ouest et du Centre. Une reconnaissance qui traduit, à n’en point douter, le rayonnement dont jouit cette structure pour la qualité de sa recherche au profit de l’innovation agricole, et confirme par conséquent son positionnement comme Centre d’excellence en Afrique.

    Et pour le prestigieux Prix spécial de l’Organisation africaine de la propriété intellectuelle (OAPI) décerné à sa pommade Tabercine, lors du 7ème Salon africain de l’invention et de l’innovation technologique à Cotonou (Bénin) en octobre 2018, l’Institut de recherches médicales et d’études de plantes médicinales (IMPM) dirigé par le Pr. Jean-Louis Essame Oyono a été également nimbé par Dr. Madeleine Tchuinté.

    Pour mémoire, le phytomédicament développé au Centre de recherches en plantes médicinales et de médecine traditionnelle (CRPMT) et protégé à l’OAPI par un brevet d’invention a reçu une médaille en or au 43ème Salon des inventions de Genève (Suisse) en avril 2015, et une médaille en or lors du Centenaire de la Propriété industrielle du Maroc en juin 2016.

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0