Mediaterre
   

Inondations aux Nouveau-Brunswick : La population se prépare



  • Les inondations de 2018 ont laissé des traces sur le moral des résidents néobrunswickois. Plusieurs se préparent déjà à des possibles inondations cette année. Plusieurs municipalités mettent également en place des mesures préventives pour éviter la catastrophe que nous avons connue l’année dernière. À cet effet, la ville de Saint-Jean s’est procuré une nouvelle machine capable de remplir près de 40 livres de sable plus d’une dizaine de sacs à la minute. Saint-Jean est l’une des villes qui ont été fortement frappées par les inondations l’année dernière et plusieurs résidents de la ville avaient été évacués. Cette année, la ville a mis en place une politique permettant de protéger principalement les personnes habitant près du fleuve.

    Cette année, la situation devrait être différente de l’année dernière, car les conditions sont moins propices aux inondations. En effet, au printemps 2018, « les inondations historiques se sont produites à la suite de l’arrivée tardive et soudaine du temps chaud combinée à trois semaines de temps pluvieux. Les conditions se présentent mieux cette année ».

    Le seul point inquiétant pour l’instant se trouve à Fredericton, la capitale néobrunswickoise. Il s’agit de la rivière Nashwaak.

    Les changements climatiques demeurent une préoccupation mondiale majeure. L’adaptation à ces changements reste un défi pour toutes les communautés. La province du Nouveau-Brunswick n’est pas épargnée. À cet effet, le Nouveau-Brunswick a mis en place un plan d’action sur les changements climatiques. Ce plan a un volet spécial dédié à l’adaptation aux effets des changements climatiques.

    Même si la situation devrait être plus calme cette année, les autorités demandent tout de même aux habitants de rester prudents parce que la situation peut évoluer très rapidement. « L’Organisation des mesures d’urgence conseille aux personnes qui habitent dans les zones inondables d’envisager de placer leurs biens dans des lieux plus élevés, d’éviter de se déplacer sur les cours d’eau ou même de s’en approcher, de rester attentives aux prévisions météorologiques et aux avis d’inondations »

    Sources : Radio Canada, www.gnb.ca

     

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0