Mediaterre

Après MarieChantal Chassé, Benoit Charette au poste de ministre de l'Environnement



  • La ministre MarieChantal Chassé aura siégé durant moins de trois mois en tant que ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques du Québec. Cette dernière sera remplacée par le député de Deux-Montagnes, Benoit Charette.

    Après une rencontre avec le premier ministre François Legault lundi, il a été décidé qu’elle ne poursuivrait pas le travail entamé, mais qu’elle se verrait tout de même offrir de nouvelles responsabilités. Le premier ministre a laissé savoir qu’elle avait eu des premiers mois « difficiles », mais qu’elle avait tout de même des « compétences intéressantes ».

    Le député Benoit Charette, qui avait d’abord été élu avec le parti Québécois en 2008, a été élu à Deux-Montagnes avec la Coalition avenir Québec en 2014, puis réélu en 2018 sans accéder à un poste de ministre au sein du cabinet Legault.

    Le diplômé de l’École nationale d’administration publique a travaillé au ministère des Relations internationales du Québec et à l’Agence intergouvernementale de la francophonie de 2001 à 2003, puis au Forum jeunesse des Laurentides.

    En septembre 2018, Benoit Charette avait annoncé ses promesses lors d’un débat portant sur l’environnement auquel GaïaPresse avait assisté :

    Le candidat et élu sortant de la CAQ dans Deux-Montagnes, Benoit Charette, a dit miser sur l’électrification des transports en mentionnant le projet de SRB-Pie-IX, lequel a déjà été annoncé il y a plus de 10 ans et dont les travaux débuteront cet automne. Il a promis de maintenir le capital du Fonds vert, et parlé de son intention de créer une alliance énergétique avec les provinces voisines et les états américains.

     

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0