Mediaterre

L'environnement au coeur des priorités de l'UMQ pour les élections fédérales 2019



  • Catherine Paquette pour GaïaPresse

    Les municipalités demandent entre autres de meilleurs investissements dans les programmes de financement des transports actifs. Photo : Pixabay

    L’Union des municipalités du Québec (UMQ) met à l’avant plan la lutte aux changements climatiques dans sa plateforme électorale, un document à l’intention des futurs candidats et candidates aux élections fédérales qui se tiendront en octobre 2019.

    L’UMQ, qui représente plus de 360 municipalités québécoises, présente lors de chaque élection les enjeux qui sont prioritaires aux yeux des maires et mairesses de la province. Cette année, ces derniers ont choisi la lutte à la crise climatique. 

    « Partenaires de première importance du gouvernement fédéral, les municipalités font de la lutte à la crise climatique l’enjeu principal de la campagne électorale fédérale et réclament des engagements clairs en ce sens. Il est urgent que l’on se donne ensemble les moyens de faire plus et de faire mieux pour l’environnement », indique le président de l’UMQ et maire de Drummondville, Alexandre Cusson, dans le dépliant présentant la « plateforme électorale ».

    « Quelque 43 % des émissions de GES du Québec proviennent du secteur des transports. Sans un important transfert modal de la voiture solo aux transports collectifs, nous manquerons collectivement le rendez-vous écologique », ajoute-t-il.

    L’ensemble des municipalités réclament ainsi la bonification des programmes fédéraux profitant aux gouvernements de proximité, l’élaboration d’une stratégie fédérale de réduction des émissions de GES faisant une place importante aux municipalités, et des investissements massifs dans la mobilité durable.

    Par ailleurs, l’UMQ demande également «équilibre entre la valorisation des ressources naturelles et la protection des écosystèmes », et le « respect des compétences municipales en matière d’aménagement du territoire, terrains, lacs, rivières, et de protection de l’environnement ».

    Dans l’ensemble, l’UMQ formule 13 propositions axées autour de trois enjeux prioritaires : les changements climatiques, le développement économique intelligent et durable des communautés et le respect de l’autonomie municipale.

    À noter qu’en 2018, lors des élections provinciales, l’environnement n’occupait que le troisième rang des priorité de l’UMQ. Le regroupement demandait alors la pleine autonomie des gouvernements de proximité, des révisions pour une justice fiscale bénéfique aux citoyens, l’investissement dans la mobilité durable et le soutien aux emplois en région.

    La Plateforme fédérale de l’UMQ est disponible en ligne. 

    (Source : Union des municipalités du Québec)

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0