Mediaterre

Anticiper l'impact du climat sur son activité : Mycris, l'outil 2 .0 au service des entreprises !



  • Les émissions globales de dioxyde de carbone (CO2) ont augmenté de près de 50 % depuis 1990 selon le PNUD. Augmentation de la température, diminution du niveau de la mer, concentration des émissions de gaz à effet de serre, les décisions que prennent les entreprises aujourd’hui auront un impact majeur demain. La capacité d’anticipation d’une entreprise repose donc sur des données fiables et précises. Une question se pose : comment anticiper les conséquences d’un raz-de-marée lorsque l’entreprise se situe sur des littoraux potentiellement exposés? Comment anticiper les conséquences d’un incendie pour les entreprises dans la filière du bois ?

    Dans le cadre de l’Agenda 2030, les États parties à la COP 21 se sont engagés à travers le neuvième Objectif de Développement Durable à favoriser les innovations afin d’adapter les industries pour les rendre plus respectueuses de l’environnement.

    Développé par Carbone 4 et soutenu par EIT Climate-KIC, accélérateur européen d’open innovation pour le climat, l’entreprise française Mycris a été lancée en septembre 2018, après une expérimentation auprès de six grandes firmes dans les secteurs de l’industrie, la chimie et l’énergie, le transport mais aussi le tourisme.

    Myris propose des notes de risques basées sur la méthodologie scientifique CRIS (Climate Risk Impact Screening) en croisant les données géographiques, sectorielles et climatiques de 210 pays. Ces calculs prennent en compte les facteurs de vulnérabilité et d’exposition de l’entreprise aux aléas climatiques, tels que les tempêtes, les sécheresses ou encore la montée du niveau de la mer. Ainsi, une entreprise localisée en Espagne sera plus sujette au risque d’incendie qu’une entreprise localisée à Hong Kong, qui sera plus exposée au risque de tsunami, où la note de risque sera égale à 99.

    S’il existe une version Premium permettant aux entreprises de bénéficier d’un rapport détaillé des différents risques des plus ou moins probables ainsi que leurs conséquences pour l’entreprise, une analyse plus pointue propose une stratégie d’adaptation de l’entreprise face aux diverses aléas relevés.

    L’entreprise doit renseigner seulement trois informations pour obtenir un rapport des risques sur son activité. L’analyse des experts Carbone 4 se base sur l’identification des pays dans lesquels l’entreprise est localisée, connaître avec précision les secteurs dans lesquels exerce l’entreprise et notamment le secteur principal. Enfin, l’entreprise doit valider les couples pays/secteur afin que l’analyse corresponde au mieux à l’activité de l’entreprise.

    Ainsi, le rapport élaboré par les experts de Carbone 4 fournis à l’entreprise une cartographie visuelle des risques pour l’entreprise prenant en compte sept aléas climatiques différents. Des notes de risques s’attacheront à proposer deux scénarios climatiques selon l’intensité des émissions de gaz à effet de serre et une prévisualisation des impacts du changement climatique suivant le secteur d’activité de l’entreprise.

    La réduction des risques de catastrophe est un enjeu de développement pour le PNUD. Grâce au Mécanisme de gestion des catastrophes, la Banque Mondiale aintégré cet enjeu dans ses politiques de prêts. MOGED

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0