Mediaterre

Climat, marketing commercial, malbouffe: l'ONU alerte sur la santé de l'enfant



  • En février dernier, l'Organisation des Nations unies (ONU) a lancé un appel à repenser radicalement la santé de l'enfant face aux menaces climatiques et commerciales. Aucun pays ne protège de manière appropriée la santé des enfants, leur environnement et leur avenir. C'est l'état des lieux réalisé par une Commission de 40 experts de la santé de l'enfant et de l'adolescence venus du monde entier, sous l'égide de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), de l'UNICEF et de The Lancet. Le rapport a Future for the World's Children? (Quel avenir pour les enfants du monde?) publié le 19 février 2020, constate que l'avenir des enfants et des adolescents dans le monde est compromis par la menace imminente que représente la dégradation écologique, les changements climatiques et les pratiques abusives qui poussent les enfants à la consommation d'aliments lourdement transformés issus de la restauration rapide, de boissons sucrées, d'alcool et de tabac (source: site web ONU Info - Face aux menaces climatiques et commerciales, l'ONU appelle à repenser radicalement la santé de l'enfant). Le rapport fait un vrai état des lieux qui est assez alarmant pour la santé des enfants. Par ailleurs, il met en évidence que si le réchauffement climatique dépasse les 4°C d'ici 2100 tel que prévu par les projections actuelles. Cela entrainera des crises sanitaires dont seront les victimes les enfants, en raison de la hausse du niveau des océans, des canicules, de la malnutrition ou encore de la prolifération de maladies telles que le paludisme et la dengue. Afin de protéger au mieux les enfants, les membres de la Commission indépendante appellent à un nouvel engagement mondial en faveur des enfants. Les principales recommandations sont les suivantes: 

    • Mettre un terme aux émissions de CO2 de toute urgence, pour garantir que les enfants aient un avenir sur cette planète, 
    • Placer les enfants et les adolescents au centre de nos efforts pour parvenir à un développement durable, 
    • Inciter tous les secteurs à élaborer de nouvelles politiques et à investir dans les domaines de la santé et des Droits de l'enfant, 
    • Intégrer la voix des enfants dans le processus de décision politique, 
    • Renforcer la règlementation du marketing commercial nocif au niveau national, en s'appuyant sur un nouveau protocole facultatif à la Convention des Nations Unies relative aux Droits de l'enfant. 

    Ce rapport donne toute les données essentielles afin de rectifier la trajectoire et de construire une véritable politique de santé de l'enfant et de l'adolescent. 

    Source: communiqué de presse du 19 février 2020 - UNICEF - Le monde ne parvient pas à offrir aux enfants ni une bonne santé ni un climat propice à leur avenir. 

    [MOGED] 

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0