Mediaterre

JMH 2020 : un concours "'Villes propres'' lancé par le MINHDU au Cameroun



  • Dans le cadre des préparatifs de la Journée mondiale de l’habitat (JMH) 2020 du Programme des Nations unies pour les établissements humains (ONU-Habitat), le ministère de l’Habitat et du Développement urbain (MINHDU) organise une compétition dénommée ‘’Villes propres’’ pour les 3 métropoles que sont Yaoundé (région du Centre), Douala (région du Littoral) et Buea (région du Sud-Ouest).

    Par visioconférence, pour cause de la pandémie de Covid-19 qui impose un certain nombre de mesures barrières, ce concours a été solennellement lancé sur les chapeaux de roue à Yaoundé (capitale du Cameroun), le 05 août 2020, par le ministre de l’Habitat et du Développement urbain, Célestine Ketcha Courtès.

    «Dans le cadre des activités de la JMH 2020, les villes de Yaoundé, Douala et Limbe ont été choisies pour participer au concours dénommé « Villes Propres » qui récompensera non seulement la commune la plus propre des trois villes, mais également la plus propre de chacune des villes…», a précisé Mme Ketcha Courtès, ancienne maire de Bangangté, lauréate du prestigieux prix des Nations Unies du Service public 2014. Non sans préciser que «L’édition 2020 de la JMH sera également l’occasion du lancement de la Campagne nationale d’hygiène et de salubrité dans toutes les villes du Cameroun».

    Du 05 août au 25 septembre 2020, chaque commune devra faire montre d’intenses activités d’hygiène et de salubrité pour être sélectionnée comme la plus propre et recevoir des récompenses le 05 octobre.

    Selon Mme le ministre, il est question «de booster davantage la dynamique citoyenne de propreté dans ces trois villes, mais aussi dans toutes les autres villes du pays». Avec pour objectif, «le renforcement de la participation collective des acteurs : élus locaux, autorités administratives et traditionnelles, populations…, dans l’entretien et la préservation de l’environnement urbain».

    Dans cette visée, il s’agit spécifiquement de : sensibiliser et mobiliser l’ensemble des acteurs pour les opérations d’entretien des espaces urbain et du cadre de vie ; promouvoir et pérenniser les initiatives locales en matière d’hygiène et de salubrité ; sélectionner et récompenser les quartiers les plus propres des villes de Yaoundé, Douala et Limbe ; et lancer la campagne nationale d’hygiène et de salubrité prescrite par le Premier ministre, chef du gouvernement.

    Afin que nul n’en ignore, les termes de référence en version anglaise et française ont été transmis aux gouvernants locaux.

    Placée sous le très haut patronage du chef de l’État, Paul Biya, après Yaoundé en 2019, l’édition 2020 de la JMH sera organisée par la ville de Douala.

    À titre d’appui symbolique, il a été procédé à une remise du petit matériel d’hygiène et assainissement (brouettes, machettes, paires de gants, pelles, râteaux…) et autres cadeaux de motivation aux communes de Yaoundé et de Limbe.

    Pour mémoire, dans sa résolution 40/202 du 17 décembre 1985, l'Assemblée générale des Nations Unies a retenu le 1er lundi d'octobre de chaque année comme JMH.

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0