Mediaterre

Les préoccupations du ROBVQ mises en lumière par le Rapport du commissaire au développement durable



  • Québec, le 22 février 2013 - Le Regroupement des organismes de bassins versants du Québec (ROBVQ) tient à souligner que le Rapport du commissaire au développement durable paru mercredi dernier corrobore et met en lumière les préoccupations et demandes récurrentes qu'il a adressées au gouvernement du Québec ces dernières années.

    Encadrer la mise en oeuvre des plans directeurs de l'eau


    Les Organismes de bassins versants du Québec (OBV) sont mandatés par le gouvernement pour élaborer et mettre à jour un plan directeur de l'eau qui identifie les enjeux locaux liés à l'eau et détermine les actions à mettre en place pour préserver la ressource. Comme le mentionne le rapport du commissaire, les recommandations mises de l'avant par les OBV dans les plans directeurs de l'eau sont "trop importantes pour que le gouvernement s'en remette au bon vouloir des intervenants pour leur mise en oeuvre". Marie-Claude Leclerc, directrice du ROBVQ, affirme que "des incitatifs financiers doivent aussi être offerts pour assurer que l'application des recommandations des OBV par les intervenants ne soit pas guidée uniquement par des choix économiques".

    Le ROBVQ réclame également l'adoption d'un plan d'action pour la gestion intégrée des ressources en eau qui devrait comprendre les engagements de chacun des ministères impliqués et de leurs partenaires pour la mise en oeuvre des actions ciblées dans les plans directeurs de l'eau. "Le ROBVQ réclame l'adoption d'un tel plan depuis de nombreuses années", affirme Marie-Claude Leclerc. "Non seulement nous demandons l'adoption de ce plan, mais nous souhaitons travailler avec le nouveau gouvernement pour en définir les modalités", poursuit-elle.

    Préciser les orientations gouvernementales de la gestion de l'eau

    Le Rapport du commissaire stipule qu'il n'y a pas de cadre de gestion qui définit les orientations du gouvernement pour la gestion de l'eau de manière à garantir la cohérence de tous les intervenants. Le ROBVQ est également d'avis qu'il est primordial de définir les priorités du Québec qui guideront le travail des ministères impliqués dans la gestion de l'eau, des Organismes de bassins versants et de tous les acteurs de l'eau dans les prochaines années. " Les problématiques liées à l'eau sont nombreuses: qualité de l'eau, accessibilité des plans d'eau, conflits d'usages...", rappelle madame Leclerc. "Il est temps d'établir clairement ce que nous souhaitons faire avec cette richesse québécoise!", ajoute-t-elle.

    Rappelons que les OBV sont des organismes mandatés par le gouvernement en vertu de la " Loi affirmant le caractère collectif des ressources en eau et visant à renforcer leur protection ". En concertation avec les acteurs de l'eau, ils élaborent un plan directeur de l'eau et assurent le suivi de sa mise en oeuvre. Le ROBVQ représente 40 OBV établis sur  l'ensemble du Québec méridional regroupant ainsi plus de 800 acteurs de l'eau.

                                                                                                                            

    Source:
    Caroline Gagné
    Chargée des communications/marketing
    418 800-1144 poste 6
    caroline@robvq.qc.ca

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2022 Médiaterre V4.0