Nouveau-Brunswick : Plusieurs promoteurs s'intéressent à la culture du chanvre industriel



  • Le chanvre industriel est une culture prometteuse, utilisée dans le domaine de l’écoconstruction, de l’alimentation ou du biotextile ; ce qui explique l’engouement de quatre entrepreneurs qui se sont associés avec pour objectif de développer le marché du chanvre industriel au Nouveau-Brunswick. Ils ont fondé leur entreprise (Modern Hemp Innovations) dans le comté de Kent.

     Contrairement au chanvre indien (marijuana), le chanvre industriel est une plante haute et feuillue, à tige forte et fibreuse. Les diverses variétés de chanvre industriel appartiennent à la famille du cannabis, mais elles contiennent toutes de faibles quantités de l'ingrédient psychoactif nommé THC (delta 9-transtétrahydrocannabinol); les plants de chanvre industriel contiennent tout au plus 0,3 % de THC dans leurs feuilles et leurs inflorescences. Le gouvernement canadien a promulgué un Règlement sur le chanvre industriel en mars 1998. La réglementation en question autorise la production de cette culture au Canada pour des fins commerciales.  

    « Particulièrement résistante, la fibre de la tige peut servir à la fabrication de papiers, de tissus, de cordes et de matériaux de construction (isolation phonique et thermique, brique, béton végétal). La graine et son huile sont à la base de produits alimentaires (poudre protéinée, farine, huile), de produits de beauté, de matières plastiques et de combustibles. »

    C’est la première fois que la plante est semée dans la province à des fins commerciales. L’entreprise Modern Hemp Innovations a conclu des partenariats avec quatre fermes de la région pour cultiver 80 acres cette année. Selon les quatre associés, « il y a une demande grandissante au Canada et aux États-Unis pour ce produit écologique et renouvelable, en particulier dans le domaine de l’écoconstruction. »

    Selon Yves Page Cofondateur de la société, « le marché va exploser dans les prochaines années ». «Ils ont mis les fonds pour développer le marché agressivement. Pour les sept prochaines années, ils prévoient augmenter la production entre 250 à 600 acres par an».

    « Modern Hemp Innovations travaille également sur un projet de recherche de trois ans avec l’Université de Moncton pour développer une résine naturelle à base de chanvre. À l’heure actuelle, la majorité des résines sont produites à base de pétrole. L’isolant de chanvre ne cause pas de problème sanitaire contrairement à l’amiante ou à la laine de verre, tandis que la graine est une source importante d’Oméga 3 et d’Oméga 6. »

    Cette initiative va faire du bien à notre province, car, les associés comptent créer une coopérative qui rassemblera fermiers, producteurs, distributeurs et équipes de recherche. À plus long terme, ils souhaitent investir dans la construction d’une usine de transformation.

    Source : Acadie Nouvelle ; ‘’Agriculture, Pêcherie et Alimentation Québec’’ ; Radio-Canada ; ‘’REAP – Canada (Resource Efficient Agricultural Production)’’ ; Terres Inovia,

    Partagez
    Donnez votre avis
    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0