Christin CALIXTE

  • Haïti
  • Organisation : Association de Techniciens pour la Promotion de l'Agriculture et la Protection de l'Environnement du Sud-est
  • Situation professionnelle : Ingénieurs et cadres d'entreprises
  • Portrait du Membre

    Christin CALIXTE

    Volontaire Internationale de l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) de la promotion 2017 en tant qu'Assistant de programme « négociations internationales environnement et développement durable» à l'Institut de la Francophonie pour le developpement Durable (IFDD) à Québec.

    Boursier du programme de master en développement de l’Université Senghor d’Alexandrie en Egypte (Université internationale de langue française au service du développement africain, Opérateur direct de l’OIF) de la XIVème Promotion (2013-2015), Ingénieur-Agronome, titulaire d’un master en développement, spécialité gestion de l’environnement. J’ai participé à plusieurs conférences débats sur les changements climatiques, la biodiversité, les zones humides, les aires protégées, le développement durable organisé par l’AUF/l’Université Senghor/l’institut pasteur/collège de France/Convention Ramsar à Alexandrie (Egypte). J’ai fait des formations à distance sur le développement durable, la gestion des aires protégées en Afrique avec l’Université Laval, l’école polytechnique fédérale de Lausanne, la banque mondiale, l’IFDD. J’ai travaillé dans le développement communautaire dans le sud’est d’Haïti avec des organisations communautaire de base (ATEPASE, CROSE) et le MARNDR/DDASE, la Croix rouge Haïtienne avec l’appui des partenaires internationales comme l’AECID, la FAO, la Solidaridad International, l’ACDI/CGF, la Croix rouge Espagnole. J’étais volontaire avec CROSE (Coordination Régionale des Organisation du Sud-est) dans un programme jaden lakou en appui aux victimes après le seime du 12 Janvier 2010 dans la commune de Jacmel.

    En 2015, j\'étais le coordonnateur national de la Plateforme de la Société Civile sur le Changement Climatique (PSC-CC) dont sa mission est le plaidoyer pour l’intégration des changements climatiques dans les plans, programmes et politiques du pays. Au nom de la plateforme j’ai contribué à l’élaboration d’un article sur la justice climatique, de plusieurs événements avant, pendant et après la COP 21 avec la Société civile haïtienne, les institutions nationales et internationale. Ensuite j’ai contribué à l’élaboration de la Note de soutien et d’engagement de la Plateforme de la Société Civile sur le Changement Climatique (PSC-CC) et du Comité de Coordination des ONG (CCO-Haïti) à la contribution Pays d’Haïti pour la COP 21. Au nom de la PSCCC, j’étais membre de la délégation officielle d’Haïti (Ministre de l’environnement, Chef du cabinet, directeur général, point focal UNFCC, directrice direction Changement climatique du MDE, Député) aux négociations internationales sur le climat (COP 22) dans la conférence des parties de la Convention Cadre des Nations Unies sur le Changement Climatique à Marrakech au Maroc du 07 au 18 Novembre 2016. En Janvier 2017 j’étais membre de la délégation Haïtienne (Ministre de l’environnement, Directeur sols et écosystèmes, Membre d’Haïti Advocacy Working Group (HAWG) à Washington, Conseiller à l’Ambassade de la République d’Haïti à Washington) dans le cadre d’exploration des pistes de partenariat et identification des sources de financement dans le domaine de l’environnement, spécialement sur l’adaptation aux changements climatiques, le Fonds Vert Climat à Washington dans le congrès américain, le département d’Etat.

    Description de l'organisation du membre

    L'Association de Techniciens pour la Promotion de l’Agriculture et la Protection de l’Environnement du Sud-est (ATEPASE) est une association a but non lucratif fondée en juin 2003 par des jeunes professionnelles homme/femmes qui a pour but de promouvoir une agriculture durable respectueuse de l’environnement.http://atepase.org

    Activités générales de l’association

    1-      Les activités de l’association commencent depuis la fondation de celle-ci avec un programme de formation en éducation environnementale à travers les écoles de Jacmel soutenu par la Délégation du Sud-est dans les années 2003 et 2004.

    C’était un programme qui visait la sensibilisation et la formation de six (6) écoles secondaires dans la gestion des déchets, la valorisation des déchets solides pour la fabrication des briquets de charbon et de compost.

    2-      Dans la même optique de former la population, l’association animait sur les ondes de la radio EPHPHATTA tout un ensemble de thèmes sur la protection de l’environnement et sur la pratique de l’élevage en général.

    Cette initiative venait en complémentarité au programme d’éducation environnementale dans les écoles. Cette formation à distance facilitée par les émissions de radio touche beaucoup de gens qui ne peuvent pas se déplacer ou payer une formation.

    3-      En 2006, l’association propose à l’agence Canadienne de Développement International (ACDI) un projet d’appui à la production agricole et à la protection de l’environnement, lequel projet qui a été financé pour le bien-être des habitants de la 3eme Section communale de Macary. Le projet comprenait trois grands volets qui sont : La protection de l’Environnement, l’élevage de porcins et le Renforcement Organisationnel.

    4-      Depuis 2010, l’Agence Espagnole de Coopération Internationale pour le Développement et la Diakonie commencent à financer des projets pour l’association au niveau de la commune de Bainet.

    http://atepase.org/nos-realisations/

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0