Mediaterre
   

Mise en place d’une Commission Nationale du Développement Durable (CNDD) aux Comores



  • Le 10 Mars 2008 a été créé une Commission Nationale du Développement Durable (CNDD), sous la supervision du Secrétaire Général du Ministère de la Pêche, de l’Agriculture et de l’Environnement, et l’appui technique du Programme Régional de Gestion Durable des Zone Côtières dans l’Océan Indien (PrOGeCo).
    Cette commission a été mise en place par un arrêtée ministériel conjointe N° 08- 001/MPAE/CAB signé par LE MINISTERE DE L’AGRICULTURE, DE LA PECHE ET DE L’ENVIRONNEMENT et
    LE MINISTERE DE L’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE, DES INFRASTRUCTURES, DE L’URBANISME ET DE L’HABITAT.

    L’objectif général de coordonner les politiques, programmes et plans sectoriels du gouvernement en matière de développement durable.
    La Commission Nationale du Développement Durable a pour missions principales de :

    - Analyser et émettre un avis sur toutes les questions relatives au développement durable qui lui sont soumises et notamment
    (i) les programmes, politiques et plans sectoriels;
    (ii) les textes réglementaires régissant le développement durable;
    (iii) les conventions ou accords-cadre, sous-régionaux ou internationaux auxquels le gouvernement souhaiterait y adhérer;
    (iv) les propositions de programmes ou projets d’investissement ou de développement ou de coopération multi ou bilatérale, en vue d’assurer une prise en compte de la dimension environnementale dans ces programmes ou projets
    - Veiller à ce que les actions à entreprendre s’inscrivent dans la perspective de développement durable en matière de gestion intégrée des zones côtières, d’aménagement du territoire, du développement rural, de l’énergie, … et soient compatibles avec le maintien des équilibres écologiques fondamentaux.

    - Développer une véritable concertation nationale avec tous les partenaires y compris les associations de développement et de protection de l’environnement ainsi que le secteur privé sur les questions relatives au développement durable.

    - Assurer un mécanisme de coordination, de suivi et d’évaluation et éventuellement de réorientation des programmes politiques et plans sectoriels

    - Assister les différents départements ministériels dans la mise en œuvre des politiques programmes et plans sectoriels par la recherche de solutions appropriées pour lever les contraintes liées à la mise en œuvre de ceux-ci

    - Examiner et approuver les délibérations des CIDD et autres structures qu’elle aura créé en son sein afin d’aider à mieux remplir ses missions.

    Les membres de la commission sont nommés pour une période de trois (3) ans renouvelables.
    La structure inclu des personnes ressources représentant les institutions publiques, le secteur privé, la société civile et les conventions internationales relatives au développement durable des Comores.

    Auparavant un comité interministériel sur l’environnement a été mise en place aux Comores mais n’a jamais été opérationnel et n’a duré longtemps.

    Le défi majeur auquel seront confronté les responsables de cette initiative demeure donc dans l’opérationnalisation de la structure par des animations techniques et des moyens financiers appropriés et pérennes.
    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0