Air Rhône-Alpes et ATMO Auvergne fusionnent et deviennent l'observatoire de l'air en Auvergne Rhône-Alpes



  • A compter du 1er juillet 2016, les observatoires de surveillance de la qualité de l'air d'Auvergne (ATMO Auvergne) et de Rhône-Alpes (Air Rhône-Alpes) ne forment plus qu'un.

    Cette fusion, entérinée lors d'une assemblée générale extraordinaire de l'ensemble des membres, fait suite à la réforme des régions introduite par la Nouvelle Organisation Territoriale de la République (loi NOTRe). Eric Fournier, Vice-Président de Conseil Régional Auvergne-Rhône-Alpes devient le nouveau Président de l'observatoire régional de l'air.

    L’observatoire de l’air Auvergne-Rhône-Alpes est toujours celui de tous les territoires, avec une capacité préservée d’adaptation aux besoins et aux attentes de ses membres et partenaires, des collectivités et des citoyens. Il peut compter sur des principes fondateurs qui font sa force et sa particularité. L’observatoire de l’air réunit plus de 250 membres répartis en quatre collèges (représentants de l’Etat, collectivités, acteurs économiques et institutionnels locaux, associations et personnalités qualifiées). Ils sont notamment répartis au sein de 6 comités territoriaux bénéficiant chacun d’un référent assurant son animation et coordonnés par un directeur territorial. Ils constituent les lieux de concertation, d’élaboration des programmes et de communication au plus proche des préoccupations des acteurs du territoire. Ses membres assurent ainsi un lien fort sur le territoire et une remontée des besoins et attentes locales.

    Pour en savoir plus

    Partagez
    Donnez votre avis
    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0