Mediaterre
   

Des jeunes ramassent les déchets d'une station balnéaire en Martinique



  • Une vingtaine de jeunes issus de la toute nouvelle association baptisée BAP (Brigade Anti-Pollution) a organisé une collecte de déchets dans la petite station balnéaire de la Pointe-du-Bout dans la commune des Trois-Ilets. Moteurs de voitures, bouteilles, barres de fer… le bilan est quelque peu consternant.

     

    « La pollution de la plage montre une mauvaise image aux touristes » déclare un des jeunes du groupe.

    La station balnéaire, victime de son succès, est très fréquentée par des touristes venus du monde entier qui voient la pollution du site comme un frein.

    Ces vingt jeunes ont décidé de lancer cette initiative afin de protéger la biodiversité et le paysage de leur territoire, mais également afin de démentir les idées reçues sur l’implication des jeunes dans la protection de l’environnement « Il faut supprimer cette idée reçue selon laquelle les jeunes seraient fainéants ». Les membres de BAP représentent un espoir pour la jeunesse en Martinique.

    Conscients que le chemin vers la prise de conscience des populations locales est encore long et que le processus passe par l’éducation et la sensibilisation, ils ont encouragé les habitants à recycler leurs déchets.

    « Il faut une réelle prise de conscience […], car la pollution ne doit pas être une fatalité. Et c’est maintenant qu’il faut agir pour sauver la planète. »

    « Notre premier objectif est de nettoyer nos plages, qui ont été salies par l’Homme. » prévient Léo Planque, le président de l’association. Non seulement cette contamination a un impact sur le tourisme, mais également sur les oiseaux et les poissons, qui peuvent se retrouver piégés par les sacs plastiques jetés en mer ou tout autre matériel polluant.

    « Il faut agir dès aujourd’hui et arrêter de dire que nous agirons demain » termine-t-il.

    [MOGED]

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0