Mediaterre
   

Projet collectif "Eco-geste au quotidien", retour d'expérience



  • Bonjour,

    Je voulais vous faire part du projet que nous avons mis en place dans notre commune de Petit Noir.

    Pour promouvoir les éco-gestes au quotidien, notre maison des Jeunes a organisé en avril 2022 une semaine de sensibilisation sur la consommation et le développement durable. Age : 14-18 ans Public : Extra-Scolaire Naissance du projet À travers ses activités, l'ASBL tente de développer la citoyenneté active. Dans cette optique, elle a interpellé les jeunes sur le thème du développement durable de notre globe https://www.monatlas.fr/ . Suite à cette réflexion, plusieurs jeunes ont créé le collectif « Les Petits Hommes Verts » pour approfondir la question.

    1.1 LES JEUNES, AGENTS DE LA SENSIBILISATION

    Ça semble logique : les adultes informent et sensibilisent les jeunes afin de mieux leur faire comprendre une problématique. Ensuite, après l’étape des constats et des découvertes, les jeunes peuvent à leur tour faire passer le message autour d’eux. Ils deviennent alors des « agents de la sensibilisation ». Objectifs Sensibiliser et conscientiser les autres aux problématiques des déchets et de la consommation et proposer d’adopter des comportements plus durables. Quelles actions de sensibilisation ?

    • création d’une exposition : panneaux explicatifs, jeux, animations ou affiches sur un ou plusieurs thèmes ;

    • création d’un spectacle (chant, danse, théâtre...) ;

    • organisation d’une soirée, d’une journée ou d’une semaine thématique ;

    • organisation d’activités culturelles (conférence, séance de cinéma, pièce de théâtre...) ;

    • invitation d’acteurs extérieurs. Coup de pouce pour la planète La sensibilisation en tant que telle n’a pas d’effet visible et immédiat sur l’environnement ; elle fait partie de ces petites graines semées qui éveillent les consciences. De plus, lorsque les jeunes deviennent eux-mêmes porteurs de messages, ils se forment, s’enrichissent et renforcent leurs comportements durables.

    Bilan

    Le programme de la semaine a été apprécié par le public qui a répondu présent aux activités. Toutefois, il s’est avéré difficile de toucher les habitants de Ciney en dehors du cercle des habitués de la MJ et de leurs connaissances. Ce projet a été très enrichissant pour les jeunes. Ils ont suivi tout le processus de planification du projet et ont pu chacun apporter leur pierre à l’édifice. De plus, la réflexion menée avec les jeunes a entraîné une « vague verte » au sein de la MJ : exposition d’affiches pour expliquer le développement durable, utilisation de gobelets réutilisables pour toutes les fêtes, vente de coca équitable et de boissons locales, collaboration avec la MJ de Petit Noir pour l’organisation d’un petit festival acoustique zéro déchet - zéro énergie, « L’Amour en vers ». Les jeunes, agents de la sensibilisation Rôle des jeunes Pendant un an, le collectif des « Mutants Verts » s’est rencontré durant deux heures chaque mercredi. Ils ont cherché, analysé et mis en forme l’information, choisi et finalisé la programmation, créé l’affiche et fait la publicité. Tous les jeunes ont participé activement à la semaine « Planète à rénover… d’urgence ». Par exemple, certains ont animé un débat après la projection d’un documentaire, d’autres ont tenu un stand de démonstration (dégustation à l’aveugle, customisation de vêtements, cuisine sauvage...). Enfin, tous ont aidé les animateurs dans l’organisation pratique. Trucs et astuces Pour tenter de rallier un maximum de personnes à ses activités, la maison des jeunes a conjugué les aspects informatifs, festifs et culturels. Programme de la semaine « Planète à rénover… d’urgence » -Nous avons inscrit 23 jeunes à ce projet et les selon le retour des parents, ceux-ci se sentent depuis lors beaucoup plus impliqués dans le respect de notre planète.

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2022 Médiaterre V4.0