Mediaterre

Etude ADEME : Panorama national et pistes d'action sur l'économie de la fonctionnalité



  • L’ADEME (Agence de la Transition Écologique) a publié en mars dernier un rapport sur l’économie de la fonctionnalité dressant un état des lieux des pratiques et acteurs engagés dans ce système de consommation et de production durable.

    D’après la définition du Ministère de la Transition écologique et solidaire, l’économie de la fonctionnalité se définit globalement comme un système favorisant l’usage d’un produit par rapport à sa seule vente. Dans une perspective de développement durable, l’échange économique ne repose plus uniquement sur le transfert de la propriété du bien -qui reste attribuée au producteur tout au long de son cycle de vie- mais au consentement des usagers à payer une valeur d’usage. 

    Rattachée à l’économie de la coopération et se rapprochant de l’économie collaborative, l’économie de la fonctionnalité est considérée comme un pilier de l’économie circulaire permettant de réduire les externalités négatives du système de consommation actuel. 

    Le secteur du transport des particuliers illustre ce processus. Des entreprises proposent par exemple une alternative à la location d’un véhicule en tant que simple service pratique (location d'une voiture à l'aéroport ou location d'un utilitaire lors d'un déménagement), mais mettent plutôt à la disposition des usagers des véhicules électriques en zone urbaine. 

    Un panorama national et un large panel d’actions 

    L’étude diffuse une typologie des acteurs engagés en faveur de cette économie durable, recense les actions conduites et identifie les facteurs favorisant la mise en place de ce système. 

    Son déploiement repose sur un large écosystème d’acteurs et leurs interactions sur un territoire. Les structures étatiques, les organismes de formations et réseaux d’entreprises constituent majoritairement ce panel de structures impliquées. Leur périmètre d’action est large allant de la promotion et du montage d’opérations de sensibilisation au conseil, à l’animation et à la recherche sur le sujet. 

    Un essor soutenu par la promotion du système et l'accompagnement des structures engagées 

    Le rapport met en exergue la nécessité d’accompagner les structures en particulier privées qui amorcent une transition en faveur de l’économie de la fonctionnalité. La promotion auprès de réseaux plus larges est souhaitable afin d’atteindre des entreprises moins sollicitées sur la question. 

    Les collectivités territoriales sont invitées à renforcer leur levier d’action pour favoriser le changement des comportements des acheteurs aussi bien professionnels (notamment dans le cadre de leurs marchés publics), mais aussi envers les particuliers. 

    Un des effets relevé par le rapport est l’évolution significative des externalités latérales pour les acteurs qui agissent en faveur de la transition environnementale et sociale (en autres amélioration de la relation client, capacité à s’adapter au changement et culture de l’innovation renforcée). 

    Source d’information : Site de l’ADEME, Actualité du 2 juin 2020 ; Illustration : Pexels

    [MOGED] 

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0