Mediaterre

Appel à projets de recherche : l'intégration de la biodiversité dans les secteurs économiques (AFD)



  • Dans le cadre du programme de recherche sur la biodiversité « Favoriser le développement d’une économie pro%u2010nature » (ECOPRONAT), l’AFD lance l’appel à manifestations d’intérêt (AMI) de recherches sur l’« intégration transversale (mainstreaming) de la biodiversité dans les secteurs économiques ». Le présent AMI constitue la première phase du processus de sélection. L’objectif : financer un à deux projets de recherche, dont les travaux débuteront au cours du quatrième trimestre 2021.


    L’appel est ouvert jusqu’au 28 mai 2021.

    Le programme de recherche ECOPRONAT vise le développement de connaissances et de méthodologies en vue d’intégrer la biodiversité dans les politiques et différents secteurs d’intervention du groupe AFD, la mobilisation de ressources financières et le renforcement des capacités. Le présent appel à manifestations d’intérêt (AMI) vise des recherches sur deux thèmes liés (l’un avec l’autre dans une optique de « mainstreaming ») : les changements transformateurs de modèles de développement (développement de connaissances afin d’intégrer la biodiversité dans les politiques et secteurs de l’agriculture, de l’aménagement du territoire et des villes), et la mobilisation des ressources financières pour financer ces changements.

    Les objectifs des recherches doivent être de :

    • documenter les résultats des recherches et expérimentations sur l’intégration de la biodiversité dans les trois secteurs concernés par le programme (agriculture et ressources naturelles, aménagement du territoire et pilotage de la consommation d’espace - où l’agriculture, les villes, l’eau sont inclus -, villes et nature).
    • fournir des outils et éléments de réflexion basés sur la meilleure science disponible et utiles au design et à la mise en œuvre des projets d’aide publique au développement dans ces trois secteurs, que ce soit chez les bailleurs de fonds, chez les récipiendaires (administrations des pays du Sud notamment) et chez les partenaires de mise en œuvre (ONG, bureaux d’études…). 

    L’AMI permettra de présélectionner des intentions de recherche particulièrement prometteuses, dont les porteurs seront invités à développer ensuite, lors d’une deuxième phase, une proposition complète pour sélection finale.

    Porteurs de projets éligibles :

    Universités et centres de recherche, ONG, fondations privées, centres de recherche internationaux, entreprises (dont bureaux d’études et consultants individuels) qui rendront publiques la totalité de leurs travaux de recherche.

    Une attention particulière sera apportée à ce que les financements n’atteignent pas uniquement les acteurs des pays développés mais aussi ceux du Sud. Les propositions impliquant et renforçant les capacités de chercheurs du Sud dans la conception, la réalisation et surtout la production des résultats des recherches seront sélectionnées en priorité.

    Une organisation donnée peut intégrer plusieurs consortiums au stade de cet AMI, mais ne devra plus faire partie que d’un seul consortium au maximum lors de la soumission des propositions complètes.


    Géographies concernées :

    Le périmètre géographique couvre tous les pays d’intervention de l’AFD, avec une priorité non exclusive donnée aux pays éligibles à la Facilité Biodev 2030 : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Congo, Ethiopie, Fidji, Gabon, Guinée, Guyana, Kenya, Madagascar, Mozambique, Ouganda, Sénégal, Tunisie, Vietnam.

    (...)

    Source : AFD

    Pour en savoir plus

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2021 Médiaterre V4.0