Mediaterre

   

Un plan développement et d'adaptation au changement climatique pour le Bassin du Lac Tchad


Des experts de la Commission du Bassin du Lac Tchad sont réunis depuis le 09 novembre 2015 à Yaoundé au Cameroun à l’effet d’examiner un nouveau Plan de développement et d’adaptation au changement climatique du Lac Tchad. Ce Plan sera soumis à l’approbation du Conseil des ministres de la Commission du Bassin du Lac Tchad qui tient une session extraordinaire le 13 novembre 2015 dans la capitale camerounaise. Le plan en étude se veut non seulement un outil de mobilisation des ressources, mais également de gestion et d’exécution du Projet de réhabilitation du Bassin Lac Tchad. Il est question de faire du Lac Tchad un pôle d’activité économique capable de contribuer plus efficacement à la sécurité alimentaire de la région. Ce plan intègre également la lutte contre l’ensablement ainsi que la gestion intégrée des ressources en eau.

L’autre enjeu de la réunion extraordinaire du Conseil des ministres de la Commission du Bassin du Lac Tchad (CBLT) de Yaoundé est qu’il permettra de peaufiner ce Plan de développement, afin qu’il serve également de document de plaidoyer à soumettre aux chefs d’Etats des pays membres de la CBLT qui prendront part à la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique, la COP21 qui s’ouvre à Paris en France le 30 novembre 2015. L’objectif étant de trouver les financements nécessaires à la mise en œuvre de ce plan. Ce plan vise en outre à sauver le lac Tchad dont la superficie est passée de 22 000 km² en 1960 à un peu plus de 8 000 km² en 2015. L’un des grands projets pour sauver le Lac Tchad reste le projet de déviation des eaux du fleuve Oubangui vers le Lac Tchad et dont les études ont déjà coûté un peu plus de 2 milliards de Fcfa.

[CdP21-climat]

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2022 Médiaterre V4.0