Mediaterre

   

5 trucs pour des jeux sans stéréotypes


Les jeux et les jouets ont-ils un genre? Oui, si on se fie aux rangées roses et bleues dans les magasins! Dans les faits, les jouets dits «de fille» ou «de garçon» contribuent au développement de l’enfant, peu importe son genre : un garçon qui joue à la poupée développe ses capacités langagières et son empathie, alors qu’une fille qui joue avec des blocs développe ses capacités motrices.

Or, si les jouets sont mal choisis, ils peuvent perpétuer de très forts stéréotypes et encourager des rapports inégalitaires entre les garçons et les filles, et ce, dès la petite enfance. Comme les enfants apprennent énormément par le jeu et par l’imitation, il est pertinent d’intervenir dès le plus jeune âge pour proposer une variété de modèles et des histoires qui défient les clichés, pour permettre aux enfants de se développer selon leurs goûts et intérêts.

1. Choisir des jouets issus de la nature

Les jouets en matériaux naturels remplacent aisément les produits stéréotypés du commerce. Par exemple, les blocs de bois sont très versatiles et se transformeront, selon l’imagination des enfants, en château fort, en garage ou en restaurant. Vous pouvez aussi collecter des éléments naturels comme des feuilles d’automne, des cocottes et des brindilles de sapin pour faire des bricolages. Dans ce cas, respectez l’environnement en prenant des éléments tombés sur le sol ou en petites quantités.

2. Offrir des activités sans stéréotypes

Incitez au quotidien les enfants à essayer de nouvelles activités tout en respectant leurs goûts et intérêts. Par exemple, si une fille veut absolument jouer aux poupées, proposez-lui des blocs pour leur construire une maison, lui permettant ainsi de développer ses capacités motrices.

Pour les déguisements, les jeux ou les bricolages, choisissez des thèmes non stéréotypés. Par exemple, remplacez une journée «princesses et chevaliers», par une thématique plus neutre comme «la couleur verte» ou bien «une journée à la mer».

3. Proposer une diversité de modèles à travers les jouets

Puisque les enfants apprennent en imitant, diversifiez les modèles masculins et féminins dans les jeux et les jouets. Des poupées de bébé garçon enseignent aux enfants que les garçons peuvent recevoir et donner des soins. De la même façon, des jouets représentant des adultes dans des métiers non traditionnels (ex.: un infirmier, une pompière, une docteure, etc.) enseignent aux enfants qu’un grand éventail de métiers s’offrent à eux(elles), peu importe leur genre.

4. Choisir des livres qui défient les stéréotypes

Les contes de fées et la plupart des livres pour enfants présentent des personnages très stéréotypés: les femmes y sont féminines, vêtues avec soin et dans les rôles secondaires. Les hommes y sont forts, stoïques et majoritairement dans les rôles principaux. Pour éviter de perpétuer ces clichés, tournez-vous vers des histoires qui présentent des modèles féminins et masculins variés: des femmes qui partent à l’aventure et qui n’ont pas peur de se salir, des hommes qui expriment sainement leurs émotions, etc. Pour des livres qui défient les stéréotypes, consultez la banque de suggestion Kaléidoscope ou le livre Tu peux, d’Élise Gravel.

5. Intervenir au quotidien pour contrer les stéréotypes

Les stéréotypes se manifestent de différentes façons, et il est important d’intervenir quotidiennement pour les défaire. Ne laissez pas passer des comportements sexistes, comme lorsqu’un garçon dit que ranger, «c’est pour les filles» ou qu’une fille dit qu’un garçon ne peut pas jouer à la poupée. Intervenez auprès de l’enfant pour en discuter et défaire ces préconçus. Appuyez aussi les enfants qui ne se conforment pas aux stéréotypes de genre. Par exemple, si un petit garçon veut porter une robe, ne tolérez pas les commentaires négatifs provenant de ses comparses ou des autres adultes.

Avez-vous remarqué que cet article est... genré?

Bien qu’il promeuve la lutte aux stéréotypes, cet article est plutôt genré... puisqu’il ne parle que des filles et des garçons! Le genre est un construit social qui n’est pas binaire et qui se décline dans un éventail beaucoup plus large que les deux catégories «homme» ou «femme». Lutter contre les stéréotypes consiste aussi à créer un environnement inclusif et qui encourage les enfants à explorer qui il(elle)s sont. Pour en savoir plus, consultez le guide Mesures d’ouverture et de soutien envers les jeunes trans et les jeunes non binaires.

Pour aller plus loin

À propos de l'initiative jeunesse

L'initiative jeunesse de lutte contre les changements climatiques a pour objectif de sensibiliser les jeunes francophones aux changements climatiques. Elle permet également de faire connaître les actions et l’engagement de la jeunesse francophone pour lutter contre les changements climatiques sous la forme d’une série d’articles.

[IJLCC]

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2018 Médiaterre V4.0