FSC Canada publie la nouvelle version de sa norme d'aménagement forestier



  • FSC Canada a publié aujourd'hui la deuxième version de sa norme nationale d'aménagement forestier, issue d'une importante consultation en 2016 du public et des joueurs clés du secteur. Le processus de révision des normes d'aménagement forestier de FSC Canada a été entrepris pour assurer la fiabilité et la qualité de son système de certification; il répond ainsi aux besoins actuels des membres et des détenteurs de certificats dans tout le pays.

    « Notre rôle en tant que leaders de la certification forestière est de répondre aux droits et besoins sociaux, écologiques et économiques de la génération actuelle sans compromettre ceux des générations futures. Pour ce faire, il était impératif de mettre à jour nos normes de certification en fonction des nouvelles réalités du secteur forestier au 21e siècle », explique François Dufresne, président de FSC Canada, « Nous sommes extrêmement fiers du travail accompli par notre équipe pendant la dernière année. »

    Des chercheurs, des membres des Premières nations, des représentants des différents secteurs économiques ainsi que des environnementalistes ont examiné et commenté le projet initial en plus de contribuer à son amélioration. FSC Canada a reçu plus de 500 pages de commentaires de ces experts. « Nous sommes actuellement confrontés à certaines des questions les plus importantes de l'histoire de la gestion forestière au Canada et il était important d'impliquer un large éventail de parties prenantes pour assurer des normes viables à long terme pour toute l'industrie forestière », déclare Andrew Tremblay, président du conseil d'administration.de FSC Canada. 

    Le projet révisé vise à promouvoir davantage les pratiques responsables en ce qui concerne les droits ancestraux et la préservation du caribou des bois.

    « Le droit au consentement libre, préalable et éclairé (CLPE) est un principe clé des droits humains à l'international afin de protéger les peuples autochtones. Par conséquent, tous les titulaires de certificats FSC doivent obtenir l'approbation des peuples autochtones et des communautés locales avant d'entreprendre l'exploitation forestière de leurs terres », explique Brenda St-Denis de la Chambreautochtone FSC. La norme révisée renforcera davantage le CLPE en offrant un processus d'amélioration continue qui permettra d'établir des relations de confiance durables entre les communautés autochtones et les détenteurs de certificats.

    De plus, des mesures ont été prises pour protéger le caribou des bois actuellement en voie de disparition. « Les répercussions des pratiques d'aménagement forestier sur les espèces en péril comme le caribou des bois suscitent un débat important au Canada. Les populations de caribous des bois sont particulièrement sensibles aux perturbations de leur habitat ce qui par ailleurs est également une bonne indication de ces impacts sur d'autres espèces animales. Ces effets sont des indicateurs importants de la santé de la forêt boréale dans son ensemble », explique Julee Boan de la Chambre environnementale de FSC. Cela a conduit FSC Canada à rédiger une norme entièrement consacrée au caribou des bois pour s'assurer de la préservation de cette espèce inestimable pour la forêt, tout en assurant une gestion viable de l'aménagement forestier.

    Le FSC travaille également à l'élaboration d'un texte qui sera publié au début de décembre pour  se munir d'une approche canadienne de gestion et de protection des paysages forestiers intacts (PFI) ainsi que des paysages culturels autochtones (PCA).

    Source : FSC Canada 

    Partagez
    Donnez votre avis
    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0