Mediaterre

Des fruits et légumes poussent dans des conteneurs recyclés



  • La Boîte Maraîchère, première entreprise ayant rejoint le Plan de développement de la zone agricole de Laval (PDZA) en décembre, est très heureuse d’annoncer le lancement officiel de ses activités. Permettant une production agricole intensive, et ce, 365 jours par année, La Boîte Maraîchère a développé un modèle de production de fruits et légumes qui permettra aux épiceries, agriculteurs, entreprises et aux régions éloignées d’avoir accès à des denrées alimentaires fraîches de qualité, sans pesticides, ni produits transgéniques, sans contrainte d’approvisionnement.

    « Le secret de la solution de La Boîte Maraîchère réside dans l’utilisation de conteneurs entièrement recyclés et adaptés à la culture hydroponique pour une production intensive, explique Julien Loiseau, co-fondateur et responsable de la production et de la recherche et du développement de La Boîte Maraîchère. Nos installations sont entièrement protégées des aléas climatiques et permettent une réduction de la consommation d’énergie et d’eau de 80 % à 90 % par rapport aux serres conventionnelles, en plus d’offrir la possibilité de les superposer. »

    Grâce à ses complexes de conteneurs, les Québécois pourront consommer des légumes, dont plusieurs types de laitues et fines herbes, des champignons ou des fraises et, à terme, des centaines d’autres produits, dont certains fruits et légumes tropicaux, entièrement produits ici.

    Une véritable révolution agraire

    Le modèle proposé par La Boîte Maraîchère est une réponse directe à la demande croissante de produits locaux et l’engouement pour l’agriculture de proximité. Ses conteneurs, occupant une faible surface et nécessitant beaucoup moins de ressources que l’agriculture traditionnelle, limitent également l’effet sur l’environnement et les impacts écologiques de la production.

    « Alors que le taux de change du dollar canadien demeure faible et que la situation commerciale avec nos voisins américains semble pour le moins précaire, la culture de proximité semble plus que jamais une solution viable et intelligente, » poursuit Richard Giunta, président directeur général et co-fondateur de La Boîte Maraîchère.

    Notons qu’en un an, la production d’un conteneur de 40 pieds équivaut à celle d’une ferme d’une acre de terrain (43 560 pieds carrés) pour la même période, un rendement 145 fois plus important.

    Source : La Boîte Maraichère

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0