Haïti : Identification et vaccination des animaux dans le Centre



  •  

    A partir de ce mois de juillet 2014, aucun animal ne pourra être vendu s’il n’est pas enregistré, a annoncé le secrétaire d’Etat à la production animale, Michel Chancy.

    Chaque bœuf doit être étampé et porter une paire d’anneaux aux oreilles, tandis que le propriétaire doit avoir une carte portant son nom, son numéro d’identité, son adresse et aussi le numéro de l’animal, explique Chancy.

    Parallèlement, une campagne de vaccination sera lancée pour protéger le bétail contre les maladies.

    « Tous les bœufs doivent être vaccinés. Les propriétaires sont appelés à payer un frais. Avec cet argent, nous allons pouvoir acheter du matériel pour sécuriser la production du bétail », dit-il.

    Au Plateau central, une maladie - que les paysannes et paysans ne sont pas arrivés à identifier - tue le bétail, en particulier les bœufs et les porcs.

    A côté des maladies, les paysannes et paysans doivent faire face au vol, un phénomène qu’ils considèrent comme « un cyclone ».

    A Terre Cassée, les paysans dorment en compagnie de leurs bêtes pour dissuader les voleurs.

    Partagez
    Donnez votre avis
    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0