Mediaterre
   

Le projet GREEN-NC: une stratégies de gestion inclusive pour l'environnement et les espaces naturels de la Nouvelle-Calédonie



  • La valeur, l'unicité et la vulnérabilité de la biodiversité de la Nouvelle-Calédonie, l'un des dix endroits les plus riches en termes de biodiversité dans le monde, sont des qualités incontestables de ce patrimoine environnemental. Cependant, le financement disponible pour la protection de l’environnement de la région ne correspond pas à l'échelle de la nécessité de la protection de cet environnement et ne reflète en aucun cas les défis de conservation auxquels le territoire est confronté.

    En termes de préservation et conservation, il convient de noter que les activités sont trop souvent fragmentées en raison du caractère institutionnel local, de même que l'organisation et les connaissances biologiques de la biodiversité font encore défaut, ce qui empêche une gestion efficace du milieu naturel calédonien. C’est pour pallier ces déficiences en matière de gestion que le projet Green-NC a vu le jour. Il offre ainsi l'opportunité de développer des actions synergiques, convergentes et complémentaires sur les sites prioritaires en améliorant notamment les connaissances essentielles par des formations ciblées des professionnels chargés de la protection de l’environnement local, et tente par là-même d’améliorer la gestion du territoire à différentes échelles pour renforcer la gouvernance collective.

    En effet, dans beaucoup de cas où on observe une défaillance du système de protection environnementale, la première cause reste liée à la prise de décision et au manque de collaboration entre les acteurs impliqués dans les différentes tâches, qu’il s’agisse de la protection, de la restauration ou de la réduction de la menace sur l’environnement. Appliquer ces différentes directives contribuera à créer des bases solides pour une gestion plus durable des ressources naturelles en Nouvelle-Calédonie et aidera ainsi l’archipel à s'adapter aux changements écologiques et socio-économiques.

    En outre, le projet GREEN-NC soutient le développement et le renforcement d'un réseau local reliant les sites naturels des grands importance environnementale, identifiés et gérés par des communautés compétentes, notamment de grands parcs naturels, qui pourraient ouvrir la voie à d’autres projets environnementaux. L'objectif global est de contribuer à la conservation de la biodiversité et la préservation des multiples écosystèmes de la Nouvelle-Calédonie.

    Ainsi, les réalisations du projet GREEN-NC ont atteint trois objectifs, à savoir, l’améliorer les connaissances sur la biodiversité et les écosystèmes, en prêtant notamment une attention particulière à l'étude des espèces endémiques uniques en Nouvelle-Calédonie, tels que les conifères et les palmiers par exemple. Cette initiative a aussi premis de renforcer les activités de gestion foncière existantes et d’émettre des propositions quand à la réglementation du commerce de la biodiversité locale pour gérer durablement les ressources de l’archipel. Le projet contribue également à la mise en œuvre de plans de gestion dans certaines aires marines protégées (AMP) par des associations de financement pour coordonner la cogestion du processus et il permet aussi la mise en place de mesures sur les petites îles pour orienter les visiteurs loin des zones écologiquement sensibles et limiter les impacts du tourisme de masse. Enfin, ce projet renforce la gouvernance collective de la gestion de ressources naturelles en développant des stratégies locales et avec la création d’une commission composée de personnes spécialisées dans différents domaines de protection environnementale, ce qui permet une mobilisation à différentes échelles, l'une des clés de la réussite d'un projet de gestion durable.

    [MOGED]

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0