Mediaterre
   

Le droit d’accès à l’eau et à l'assainissement n'est pas mentionné dans la déclaration ministérielle du Forum Mondial de l'Eau



  • Dans son communiqué de presse du 22 mars 2009 lors de la clôture du 5ème Forum Mondial de l'Eau d'Istanbul, le Partenariat Français pour l'Eau(PFE) a déploré  la non intégration  du droit d'accès à l'eau et à l'assainissement dans la déclaration ministérielle, alors que les participants au Forum se sont accordés dans les sessions sur sa nécessaire reconnaissance comme outil de responsabilisation des décideurs politiques.

    Le communiqué du PEF a souligné l'intervention de la Secrétaire d'État à l'écologie Mme Chantal Jouanno dans le débat ministériel pour soutenir ce droit.

    Le PEF a souligné aussi que la création d'un centre d'assistance aux parlementaires nationaux pour l'aide à l'élaboration des lois sur l'eau est une décision concrète de ce Forum, en insistant sur l'importance de la déclaration de tous les gouvernements sur la nécessité de collecter et de traiter les eaux usées, au-delà de l'indispensable accès aux toilettes, cible de l'OMD assainissement.

    En ce qui concerne les recommandations portées par la délégation française, conduite par le Ministre d'État Jean-Louis Borloo et la Secrétaire d'État à l'Écologie Chantal Jouanno, elles ont été reprises dans les conclusions des sessions et dans  la déclaration ministérielle.

    Houria Tazi Sadeq pour l'IEPF

    [wwf5]

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0