Mediaterre
   

Montée en puissance de l'Agence de l'Eau du Nakanbé (Burkina Faso)



  • Le bassin versant du Nakanbé est l'un des quatre bassins versants nationaux du Burkina Faso, couvrant une superficie de 60 337 km2. Etant donné son envergure, une Agence de l'Eau, l'Agence de l'Eau du Nakanbé (AEN), a été créée en mars 2007 à Ziniaré (Burkina Faso), suite aux décisions des Autorités gouvernementales d'appliquer le principe de gestion des ressources en eau par bassin hydrographique.

     

    La convention constitutive, relative à l'AEN, a été signée entre l'Etat (Ministère de l'Agriculture et de l'Hydraulique et Ministère de l'Economie et des Finances) et les collectivités territoriales représentés par les Présidents des Conseils Régionaux du territoire visé. C'est la première Agence de l'Eau au Burkina Faso. Son espace de compétence couvre entièrement ou partiellement les régions du Centre-Ouest, du Centre Nord, du Centre Sud, du Centre Est, du Centre, du Plateau Central et du Nord.

     

    Depuis 2007, le Noyau Technique, mis en place pour l'opérationalisation de la nouvelle structure, a été très actif. Des actions de sensibilisation sur diverses facettes de la GIRE (politique nationale de l'eau, structures et outils de gestion de l'eau,...) ont été développées en direction des divers acteurs de l'eau (services concentrés et déconcentrés de l'Etat, collectivités territoriales, ONG,...). Un état des lieux des ressources en eau du bassin a été élaboré et validé en 2009. Des actions ont aussi été menées par les Comités Locaux de l'Eau (CLE) pour la protection des retenues d'eau.

     

    Le futur s'annonce aussi très chargé pour l'AEN. L'Agence va ainsi s'attaquer en 2012 à l'élaboration du Schéma Directeur d'Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE). Le SDAGE, prévu pour 10 ans, sera conçu en cohérence avec le Schéma National d'Aménagement du Territoire (SNAT), la Stratégie de Croissance Accélérée et du Développement Durable (SCADD) et le document " Burkina prospective 2025 ".

     

    En 2012, l'AEN continuera la mise en place et/ou la restructuration des CLE, instances incontournables afin de respecter la nouvelle vision de gestion des ressources en eau. Pour l'avenir, l'AEN verra à l'application progressive de la loi portant institution d'une taxe parafiscale au profit des Agences de l'Eau (principes préleveur-payeur et pollueur-payeur).

     

    Enfin, dans les mois à venir, un projet pilote de mise en oeuvre de la GIRE, dans l'espace de gestion du Nakanbé, est prévu en s'appuyant sur le partenariat développé entre l'Agence de l'Eau Loire Bretagne (France), l'Office International de l'Eau (OIEau) et l'AEN.

     

     [IEAUGIRE]

     

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2022 Médiaterre V4.0