Mediaterre
   

Une chaire universitaire sur les " grandes retenues et qualité des eaux " a été créée à Limoges (France)



  • Une chaire universitaire sur les " grandes retenues et qualité des eaux " a été créée à Limoges (France).

     

    Le Groupement de Recherche Eau Sol Environnement (GRESE) de l'Université de Limoges, accompagné par la Fondation Partenariale de la même Université et Electricité de France (EDF), ont mis en place une convention pour 5 années afin de développer des travaux de recherche sur la qualité des eaux des grandes retenues.

     

    Cette chaire servira de support pour le développement des travaux de recherches partenariales et le pilotage de projets collaboratifs par des chercheurs du GRESE. Un comité scientifique impliquant chercheurs et gestionnaires de la ressource en eau (Etablissements Publics de Bassin, Agences de l'Eau, DREAL)  permettra d'intégrer le travail aux attendus sociétaux et devra faciliter la création d'un observatoire sur la qualité des eaux des grandes retenues.

     

    Quatre thèmes sont retenus pour structurer scientifiquement le projet :

     

    -L'eutrophisation des grandes retenues avec la dynamique des intrants, l'identification des mécanismes du développement algal, la rétention du phosphore ;

     

    -L'analyse quantitative et surtout qualitative des phases solides interceptées dans les retenues, la stabilité des phases et des contaminants minéraux et/ou organiques associés ;

     

    -Le développement d'indicateurs de la qualité des eaux et l'étude d'impacts des eaux et des sédiments sur la faune et la flore ;

     

    -Les modifications de l'hydrologie engendrées par la gestion des retenues et leurs conséquences sur les milieux situés en aval.

     

     

    Ce n'est pas par hasard si Limoges hérite de cette chaire et de ses thèmes associés. La Région Limousin, dont Limoges fait partie, est une zone où les barrages hydroélectriques sont relativement nombreux. Qui plus est, il existe une forte tradition de recherche appliquée et de formation sur l'eau à Limoges, comme en témoignent les différentes institutions limougeaudes qui se dédient à ce domaine : le GRESE, l'Ecole Nationale Supérieure d'Ingénieurs de Limoges (ENSIL), l'Office International de l'Eau (OIEau),...

     

    EDF s'engage à verser un peu plus de 1,1 million sur un budget global de plus 1,3 million d'euros pour financer les travaux de recherche et l'emploi de 6 chercheurs dont un titulaire en charge de l'animation et de l'encadrement de cette chaire.

     

    Quant à la zone expérimentale d'étude, elle sera limitée au fleuve Dordogne et au bassin de la Vienne.

     

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0