Mediaterre

Sécurité alimentaire : l'ASROC rassure sur la qualité, la disponibilité et la stabilité du prix des huiles végétales raffinées sur le marché au Cameroun



  • Au cours d’une conférence de presse organisée dans le strict respect des mesures barrières contre la pandémie de Covid-19, le 9 septembre 2020 à Yaoundé (capitale du Cameroun), le secrétaire général (SG) de l’Association des raffineurs des oléagineux du Cameroun, Jacquis Kemleu Tchabgou, a rassuré les consommateurs et le gouvernement sur la qualité, la disponibilité et la stabilité du prix des huiles végétales raffinées et le savon de ménage produits par les entreprises de ce secteur d’activité.

    «En dépit des difficultés auxquelles la filière fait face, les unités de production de l’ASROC travaillent sans cesse dans l’optique de mettre à la disposition des consommateurs des huiles végétales raffinées de palme, de coton et de soja, ainsi que des savons de ménage et de toilette respectant les normes et la qualité, et de contribuer efficacement au développement de l’économie nationale», a déclaré le SG de l’ASROC, par ailleurs président du comité d’orientation du Comité technique agroalimentaire du Cameroun (CTA-Cam).

    Ce fut l’occasion pour Jacquis Kemleu Tchabgou faire savoir les problèmes endurés par la filière des oléagineux du Cameroun. Notamment, le ralentissement des approvisionnements réalisés par les industries de la 2ème transformation auprès de la celles de la première transformation», situation provoquée par l’insuffisance notoire de la production nationale d’huile de palme brute (360 000 tonnes par an pour une demande industrielle de l’ordre de 1 179 252 t par an) ; les entraves relatives aux exportations de savon ; le non remboursement des crédits de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) et la violation répétée de la réglementation en vigueur relative à la qualité et à la norme par les commerçants véreux.

    Et pour tranquilliser les consommateurs et le gouvernement, le SG de l’ASROC a, en présence du président du Comité de régulation de la filière des oléagineux et des responsables de mouvements consuméristes, affirmé que «les industriels de la 2ème transformation ont décidé de ne ménager aucun effort pour rendre disponibles les huiles végétales raffinées et les savons de ménage et de toilette en quantité, en qualité et surtout à bon prix.

    Bien plus, M. Kemleu Tchabgou (maire de la commune de Dschang, région de l’Ouest, depuis les municipales du 09 février 2020) a profité de cette tribune pour confirmer l’opérationnalisation du CTA-Cam (créé en 2016), qui a pour but de rendre compétitives les entreprises camerounaises du secteur agroalimentaire dont la filière des oléagineux.

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0