Mediaterre
   

Biopesticides



  • Les biopesticides ?

    Les biopesticides diffèrent des pesticides chimiques classiques synthétiques, parce qu'on les trouve dans la nature et qu'ils influent sur les parasites autrement qu’en leur étant toxiques. Plutôt que d'empoisonner les organismes nuisibles, le biopesticide les combat notamment en les faisant suffoquer ou en les affamant. Les pesticides biochimiques (p. ex., ail et phéromones) et les pesticides microbiens (p. ex., bactéries, champignons et virus) sont deux types de biopesticides.

    Pourquoi les biopesticides soulèvent-ils tant d'intérêt?

    Plusieurs facteurs sont à l'origine de l'intérêt suscité par les biopesticides. Tout d'abord et essentiellement, il faut enrayer les organismes nuisibles. Selon l'Organisation mondiale de la santé, on perdrait de 5 à 10% du grain entreposé chaque année dans le monde. Si l'on tient compte des pertes de produits alimentaires en général, et ce, du champ jusqu'à l'assiette du consommateur, celles-ci augmentent considérablement pour atteindre jusqu’à peut-être 30% ou plus. Pour cette seule raison, toutes les approches antiparasitaires revêtent de l'importance.

    Deuxièmement, à mesure que la science progresse, on saisit mieux l'importance d'atténuer
    l'exposition des végétaux, des animaux et des humains aux produits chimiques dangereux. De
    nombreux pesticides synthétiques classiques sont devenus préoccupants, même si l’on présume qu'ils ont atteint le degré d’« innocuité » qu’exige notre processus d'examen actuel.
    Les pesticides de sources naturelles (p. ex., végétales, animales et microbiennes) sont souvent
    perçus par la collectivité agricole et par les consommateurs de produits agricoles finals comme posant moins de risque. Toutefois, même si ces produits sont naturels, ils peuvent nuire à la santé et à la sécurité s’ils sont mal utilisés. Malgré cela, de nombreux scientifiques croient encore qu’ils peuvent contribuer au bien-être de la société en créant des biopesticides.

    La troisième raison suscitant l'intérêt à l’égard des biopesticides réside dans la réalisation pure et simple qu'un nombre croissant de parasites deviennent immunisés contre certains pesticides synthétiques courants.
    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0