Mediaterre
   

Une stratégie d'accélération vers l'équité, l'inclusion et une éducation de qualité en Afrique de l'Ouest et du Centre



  • Le Groupe régional de coordination sur l'ODD4-Education 2030 en Afrique de l'Ouest et du Centre (GRC4-AOC) a défini des priorités et des stratégies pour accélérer les progrès vers la réalisation de l'Objectif de développement durable (ODD4) et la Stratégie d'éducation continentale pour l'Afrique (CESA) lors de sa réunion trimestrielle à Dakar, Sénégal.

    Le Groupe de coordination régionale, présidé par l'UNESCO, s'est réuni pour identifier les défis, les priorités et les réponses pour améliorer les résultats de l'éducation dans la région lors de sa réunion trimestrielle tenue à Sightsavers à Dakar, Sénégal. Seize organisations membres ont contribué au débat, dont deux nouveaux partenaires qui ont pu apporter des perspectives diverses : le Réseau africain de la petite enfance (AfECN), qui dirige le groupe de travail de l'Union africaine sur la petite enfance, et Tostan, qui apporte à la table les années d'expérience de collaboration avec les communautés dans la sous-région.

    L'Institut de statistique de l'UNESCO (ISU) a présenté les données disponibles sur la situation de l'éducation en Afrique occidentale et centrale. Parmi d'autres défis, beaucoup de pays de la région ne disposent pas de données relatives à certains objectifs en matière d'éducation, notamment en ce qui concerne la participation et la qualité de l'apprentissage, alors que d'autres sont représentés par des chiffres périmés. Les membres du GRC4-AOC ont donc donné la priorité à la nécessité d'une collecte de données plus opportune et désagrégée, qui permettra aux pays et aux partenaires de comprendre les réalisations en matière d'éducation, ainsi que les domaines où un renforcement est nécessaire.

    En l'absence de données crédibles, il est difficile de déterminer où les pays progressent ou échouent. Le groupe s'est engagé à identifier les lacunes dans les données afin de pouvoir mesurer et évaluer le succès réel. Les pays qui progressent dans certains domaines devraient être célébrés. En outre, leur travail devrait être largement partagé au sein de la région. D'autres pays confrontés à des situations similaires peuvent bénéficier de ce type d'échange de connaissances de pays à pays qui conduit à une mise à l'échelle, à l'innovation et à des solutions durables.

    Qu'est-ce que le GRC4-AOC va mettre à échelle et soutenir au cours du prochain exercice biennal ? Les membres ont identifié deux thèmes transversaux pour guider le plan de travail 2020-2021 du groupe à l'appui des pays : l'équité et l'inclusion et les résultats d'apprentissage de qualité. Pour s'assurer que la stratégie maintienne l'élément d'accélération, trois leviers guideront les activités du groupe : un accent sur le renforcement et le plaidoyer pour de meilleures données, le soutien et la campagne pour un financement national et une gouvernance plus solides et de la gestion des connaissances via la plateforme d'échange d'information et d'expérience en ligne, Education 2030 en Afrique.

    Le Groupe de coordination régionale est convenu que les ressources et le financement de l'éducation sont limités et que la viabilité et l'efficacité de l'éducation seront donc assurées par la collaboration et le renforcement des mécanismes de coordination existants. Le GRC4-AOC travaillera avec les structures nationales de coordination, ou Groupes locaux d'éducation, qui sont dirigés par les pays et visent à regrouper tous les acteurs de l'éducation au niveau national, des enseignants aux employés du Ministère aux partenaires techniques et financiers, pour aborder ensemble les priorités de l'éducation.

    Le HCR a fait un exposé opportun sur le lien entre l'aide humanitaire et le développement, qui a souligné la nécessité pour les acteurs du développement de collaborer avec ceux qui interviennent dans les crises humanitaires prolongées. Neuf des 24 pays couverts par le GRR4-AOC sont dans cette situation, ce qui amène le groupe à réfléchir à la manière de promouvoir une éducation de qualité pour tous. Les enfants déplacés peuvent passer la majeure partie de leur parcours éducatif de base dans des camps de réfugiés, c'est pourquoi les cycles nationaux de planification de l'éducation doivent tenir compte de ces élèves et les inclure dans leurs systèmes éducatifs formels, plutôt que de continuer à leur offrir des solutions éducatives temporaires.

    Cinq ans après la signature de la Déclaration d'Incheon- Education 2030 par plus de 180 gouvernements et parties prenantes essentielles, il est important que le GRC4-AOC augmente son soutien ciblé aux pays et détermine ce qui fonctionne pour que les pays puissent atteindre leurs objectifs de développement. Avec une stratégie ambitieuse pour guider la voie, le GRC4-AOC est sur la bonne voie pour accélérer les résultats de l'ODD4 et de la CESA dans la région et validera son plan de travail à sa réunion de décembre 2019.

    Source : Communiqué UNESCO

    source de l'information 

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0